Bandeau
Los de la sierra 1936-1975
Dictionnaire des guerilleros et résistants antifranquistes

Le dictionnaire des guérilleros et résistants antifranquistes, tente de répertorier les hommes et femmes de toutes tendances (anarchistes, communistes, socialistes, sans parti) ayant participé pendant près de quarante ans, (1936-1975) souvent au prix de leurs vies ou de longues années de prison et souvent dans une indifférence générale, à la lutte contre la dictature franquiste. Ce travail a été commencé il y a plus de vingt ans par l’historien libertaire Antonio Tellez Sola (1921-2005) en collaboration avec Rolf Dupuy du [*Centre International de Recherches sur l’Anarchisme*] (CIRA).

ESPIGARES ÁVILA, Rafael
Né à Macarena (Grenade) en 1908 - mort le 21 août 1985 - MLE - CNT - Grenade (Andalousie) & Roanne (Loire)
Article mis en ligne le 25 octobre 2007
dernière modification le 10 novembre 2023

par R.D.

Rafael Espigares Avila avait adhéré à la CNT de Grenade dès l’âge de treize ans. Le 17 juillet 1936 il parvenait à s’échapper de Grenade et à gagner les lignes républicaines. Il a ensuite été milicien sur les fronts d’Andalousie et d’Estrémadure. Fait prisonnier à Alicante à la fin de la guerre, il a été condamné à mort puis sa peine a été commuée en détention à perpétuité. Tour à tour emprisonné à Grenade, Salamanque, en Galice et à Carrabanchel il fut remis en liberté provisoire en février 1947 et participa immédiatement à la clandestinité. Il passait ensuite en France et militait à la FL CNT de Roanne (Loire) jusqu’à son décès survenu dans cette ville le 21 août 1985.


Dans la même rubrique