Bandeau
Los de la sierra 1936-1975
Dictionnaire des guerilleros et résistants antifranquistes

Le dictionnaire des guérilleros et résistants antifranquistes, tente de répertorier les hommes et femmes de toutes tendances (anarchistes, communistes, socialistes, sans parti) ayant participé pendant près de quarante ans, (1936-1975) souvent au prix de leurs vies ou de longues années de prison et souvent dans une indifférence générale, à la lutte contre la dictature franquiste. Ce travail a été commencé il y a plus de vingt ans par l’historien libertaire Antonio Tellez Sola (1921-2005) en collaboration avec Rolf Dupuy du [*Centre International de Recherches sur l’Anarchisme*] (CIRA).

tué le 19 décembre 1942
ESCRIBANO BUENO, Benito « BENITO »
Groupe de Francisco OSUNA GALIOT "VIDRIO" - Jaén (Andalousie)
Article mis en ligne le 21 octobre 2007
dernière modification le 10 novembre 2023

par R.D.

Benito Escribano Bueno Benito, après s’être évadé du camp de concentration de Dos Hermanas (Séville), s’était intégré au groupe guérillero du socialiste Francisco Osuna Galiot Vidrio. Le 19 décembre 1942, suite à une dénonciation, Benito Escribano Bueno et deux autres guérilleros tombaient dans une embuscade de la Guardia Civil au ravin "Los Polacos", district d’Andujar (Jaén). Deux guérilleros parvenaient à s’enfuir grâce à Benito Escribano Bueno Benito qui protègeait leur retraite, abattait le garde José Figueroa, puis se suicidait pour ne pas être capturé.

Le dénonciateur, Miguel Cañada Grande Carabina, dont le nom sera révélé publiquement par le frère du Guardia Civil tué, sera exécuté le 31 juillet 1945 par un groupe de guérilleros qui laisseront sur son cadavre un papier justifiant la condamnation et l’exécution.


Dans la même rubrique