Bandeau
Los de la sierra
Slogan du site
Descriptif du site
VITINI FLOREZ, José « VITINI » ; « Antonio FERNANDEZ GARCÍA »
Né à Gijon (Asturies) en 1912 - fusillé le 28 avril 1945 - PCE – UGT – Madrid (Nouvelle Castille) - France
Article mis en ligne le 17 juin 2013

par R.D.

José Vitini Florez qui avait adhéré au Parti communiste et à l’UGT en 1934, était au chômage au début de l’été 1936 suite à la grande grève du secteur de la construction dans la région centre. Il avait alors signé un engagement dans le corps des Gardes d’assaut. Le 29 juillet 1936 il avait été appelé en service et en août partait combattre dans l’armée républicaine sur divers secteurs du front centre. Il resta dans ce corps pendant toute la guerre, avec d’abord le grade de lieutenant à partir de début 1938 puis de commandant à la fin du conflit.

Exilé en France à la fin de la guerre, José Vitini Florez avait d’abord été interné au camp d’Argelès puis à celui de Septfonds jusqu’en 1940 où il avait été envoyé travailler à Montauban comme manœuvre. Lors de l’occupation allemande, il s’était enfui mais fut arrêté lors d’une rafle et envoyé à Bordeaux pour y travailler aux services des allemands. Après avoir obtenu un certificat de nationalité française, en juillet 1943 il avait gagné le Lot pour s’y joindre à la Résistance ; en août il était responsable d’un groupe opérant dans le Tarn et Garonne, puis fut nommé responsable de la Brigade de Pau, Basses Pyrénées (futur 102° Division). En mai 1944 il était le responsable de la 4ème Division de Guérilleros espagnols en France et en septembre fut nommé responsable de la 168è Division avec le grade de lieutenant colonel des FFI.

A l’automne 1944, après avoir participé aux combats de la Libération, José Vitini s’engageait à Caillac dans l’es rangs de l’Union Nationale et était affecté à la 4è Division commandée par Sanchez Redondo un ancien commandant des Gardes d’Assaut chargé des opérations d’invasion du Vall d’Aran auxquelles, suite à une hospitalisation à Montauban, José Vitini ne put participer. En décembre 1944 il recevait l’ordre de Luis Garcia, responsable de l’Agrupacion Guerrillera de l’Union Nacional, de pénétrer en Espagne avec un petit groupe dont faisait entre autres partie Josep Aymerich.

José Vitini, sous la fausse identité de Antonio Fernández García entrait en Espagne le 2 janvier 1945 avec une somme de 4000 pesetas. Il gagnait Madrid le 15 janvier et y organisait un des groupes de guérilla urbaine dont il confia le commandement à Dalmacio Esteban González arrivé de France en novembre. Le groupe commença à opérer très vite : attaque le 25 février des locaux de la Phalange et des JONS du quartier de Cuatro Caminos où furent tués Martin Mora Bernáltez secrétaire de la Phalange du district et le concierge David Lara Martínez, attentats contre les sièges du Vice secrétariat à l’éducation populaire et du journal fasciste Informaciones, attaque du magasin de bois de la rue General Ricardos et attentat à la bombe contre la section commerciale allemande de la rue de Alcala. Suite à cette campagne, une vaste rafle policière fut déclenchée et le 20 mars fut arrêté Juan Casin Alonso, puis tombèrent en chaines une trentaine de membres des groupes urbains. Le 11avril José Vitini Florez était arrêté à son tour avec ses derniers hommes.

Traduit devant un conseil de guerre avec dix autres accusés José Vitini Florez était condamné à mort le 23 avril 1945 avec Félix Plaza Posadas El Francés, José Carmona Valdeolivas El Fantasma, Juan Casin Alonso, Domingo Martinez Malmierca, Dionisio Magdaleno Serrano, Luis Del Alamo García et Tomas Jiménez Pérez tandis qu’étaient condamnés à 30 ans de prison Fernando Rodríguez et Mariano Ruiz Anton et à 12 ans et un jour Rufina Murillo De Pueyo la compagne de Juan Casin.

Les condamnés à mort ont été exécutés le 28 avril 1945 et enterrés dans une fosse commune du cimetière de Carrabanchel. Le 31 octobre 1945 seront à leurs tours fusillés Dalmacio Esteban González et Pantaleon Fernando Fernández « Nardo ».


Dans la même rubrique

0 | 5

VINUALES TIERR, Mariano
le 6 février 2014
par R.D.
VITRIAN JUAN, Gregoria
le 17 juin 2013
par R.D.
VITINI FLOREZ, Luis "RUBIO"
le 17 juin 2013
par R.D.
VITERI EGUILUZ, Amador
le 17 juin 2013
par R.D.
VITALES LOMERO, Maria
le 17 juin 2013
par R.D.