Bandeau
Los de la sierra 1936-1975
Dictionnaire des guerilleros et résistants antifranquistes

Le dictionnaire des guérilleros et résistants antifranquistes, tente de répertorier les hommes et femmes de toutes tendances (anarchistes, communistes, socialistes, sans parti) ayant participé pendant près de quarante ans, (1936-1975) souvent au prix de leurs vies ou de longues années de prison et souvent dans une indifférence générale, à la lutte contre la dictature franquiste. Ce travail a été commencé il y a plus de vingt ans par l’historien libertaire Antonio Tellez Sola (1921-2005) en collaboration avec Rolf Dupuy du [*Centre International de Recherches sur l’Anarchisme*] (CIRA).

ARRIBAS BUEDO, Juan
PCE -Groupe de Pedro SANZ PRADES "PACO EL CATALÁN" - Madrid (Nouvelle-Castille)
Article mis en ligne le 10 janvier 2007
dernière modification le 22 mai 2024

par R.D.

Juan Arribas Buedo était membre des commandos urbains appelés Cazadores de ciudad qui opéraient à Madrid en 1946-47 et dont faisaient également partie José Adán Quintanilla et Mariano Fernández Grande. Suite à l’arrestation le 14 février 1947 d’Andrés Núñez Pablos Campos, agent de liaison entre la direction de la guérilla à Madrid et l’Agrupación de Gredos, le chef des commandos urbains, Pedro Sanz Prades Paco El Catalán était tué en mars et Juan Arribas Buedo était arrêté avec les autres membres du groupe et douze personnes plus ou moins liées à la guérilla. Il était accusé d’être l’auteur avec Mariano Fernández Grande de l’attentat à la bombe commis le 14 février 1947 dans les escaliers du n°2 de la rue Correo qui donnaient accés aux bureaux de la Brigade d’investigation sociale. Le même jour José Adán Quintanilla avait commis un attentat contre la chancellerie d’Argentine. Traduit devant un conseil de guerre, Juan Arribas avait été condamné à mort.


Dans la même rubrique