Bandeau
Los de la sierra 1936-1975
Dictionnaire des guerilleros et résistants antifranquistes

Le dictionnaire des guérilleros et résistants antifranquistes, tente de répertorier les hommes et femmes de toutes tendances (anarchistes, communistes, socialistes, sans parti) ayant participé pendant près de quarante ans, (1936-1975) souvent au prix de leurs vies ou de longues années de prison et souvent dans une indifférence générale, à la lutte contre la dictature franquiste. Ce travail a été commencé il y a plus de vingt ans par l’historien libertaire Antonio Tellez Sola (1921-2005) en collaboration avec Rolf Dupuy du [*Centre International de Recherches sur l’Anarchisme*] (CIRA).

FERRERAS DIEZ, Inocencio « GITANO »
Né à Llamas de Colle en 1919 - Mineur - MLE - CNT - Groupe de Ramiro de CABO ARENAS « RAMIRON » & de Calixto LÓPEZ ABAD "ZARA" - Leon
Article mis en ligne le 19 février 2008
dernière modification le 10 novembre 2023

par R.D.
Inocencio Ferreras Diez

Inocencio Ferreras Diez Gitano était le frère de Manuel Madruga, avec lequel il était en 1940 membre du groupe de Ramiro de Cabo Arenas Ramiron composé essentiellement de mineurs cénétistes dont Calixto Lopez Abad, Pedro Ardides Carrera,Cayo Cachan Pardo, Policarpo Gonzalez Presa, Francisco Suarez Salvador, Jésus Monge Gonzalez. Le groupe a été ensuite dirigé par Calixto López Abad Zara. Le 28 octobre 1946 avec Calixto López Abad Zara et Acentino Fraile Santos Peleas, Inocencio Ferreras Diez avait participé à l’attaque de la sucursale de la Banco Espanol de Credito à Saldaña, province de Palencia.

Inocencio Ferreras Díez parvint à passer en France fin 1947 avec Calixto López Abad ; les deux guérilleros, avec l’aide de Delfino Robles González chargé par la CNT de leur fournir des faux sauf conduits, avaient été achéminés de Vozmediano à Sahagun, puis en taxi avaient gagné Bilbao et San Sebastian ; accompagnés par le contrebandier José Maria Artola, ils avaient franchi le poste militaire de Oyarzun (Guipuzcoa) dont le responsable avait été acheté.

Son frère Manuel Ferreras Diez Madruga avait été garroté le 7 mars 1947 à la prison de Leon.


Dans la même rubrique

FERRER PASCUAL Vicente
le 26 mai 2024
par R.D.
FERRERAS, Francisco
le 25 février 2017
par R.D.
FERRIZ AGUILAR, Angelina
le 29 novembre 2014
par R.D.
FERRY, Eusebio
le 19 juillet 2014
par R.D.
FERRAN, E.
le 28 mai 2014
par R.D.