Bandeau
Los de la sierra 1936-1975
Dictionnaire des guerilleros et résistants antifranquistes

Le dictionnaire des guérilleros et résistants antifranquistes, tente de répertorier les hommes et femmes de toutes tendances (anarchistes, communistes, socialistes, sans parti) ayant participé pendant près de quarante ans, (1936-1975) souvent au prix de leurs vies ou de longues années de prison et souvent dans une indifférence générale, à la lutte contre la dictature franquiste. Ce travail a été commencé il y a plus de vingt ans par l’historien libertaire Antonio Tellez Sola (1921-2005) en collaboration avec Rolf Dupuy du [*Centre International de Recherches sur l’Anarchisme*] (CIRA).

CAMPOS CANO, Francisco « CANO » ; « BURERO » ; « PACO » ; « PEDRO »
Né à Santa Elena (Teruel) - tué en août 1948 - Mineur - MLE - CNT - Utrillas (Teruel) - AGL, 23° secteur - Aragon
Article mis en ligne le 29 mars 2007
dernière modification le 22 mai 2024

par R.D.

Mineur à Utrillas (Teruel) et membre de la comarcale Espartaco de la CNT, Francisco Campos Cano Cano s’était intégré en 1947 au 23° secteur de l’Agrupación Guerrillera de Levante (AGL) où il a été chef de section de la 1ère Compagnie de la 13è Brigade. Il avait été arrêté ou s’était rendu à la Guardia Civil de la province de Saragosse en 1948 et avait été transféré à Teruel. Francisco Campos Cano est mort à la caserne de Teruel en août 1948, officiellement en se jetant par la fenêtre de la caserne, probablement exécuté ou suite aux tortures.


Dans la même rubrique

CAÑADAS DOMBRIZ, Antonio
le 30 avril 2020
par R.D.
CANON IBANEZ, Federico « LUIS »
le 22 janvier 2017
par R.D.
CAMACHO, Antonio
le 12 août 2016
par R.D.
CAMPRUBI ARDERIU, Miguel
le 12 août 2016
par R.D.
CAMPO CAMPO, Antoliano “MAQUI”
le 28 février 2016
par R.D.