Bandeau
Los de la sierra
Slogan du site
Descriptif du site
FERNANDEZ RUBIANO, Nicomedes, Emilio
Fusillé le 10 février 1938 - Mineur – CNT- Huelva (Andalousie)
Article mis en ligne le 14 novembre 2013

par R.D.
Nicomedes Fernandez Rubiano

Mineur aux mines de Rio Tinto à Nerva (Huelva), Nicomedes Fernandez Rubiano était l’un des responsables de la CNT locale. Lors du mouvement révolutionnaire d’octobre 1934 il avait participé à un affrontement armé avec les gardiens de la mince, ce qui lui avait valu d’être licencié et déporté de Nerva. Il ne fut réincorporé aux mines de Nerva que le 10 juillet 1936 une semaine avant le coup d’état franquiste.

Après la chute de Nerva aux mains des franquistes le 16 août 1936, il avait vraisemblablement fait partie d’un groupe de compagnons qui avaient gagné la sierra, puis s’étaient rendus aux nouvelles autorités. Nicomedes Fernandez a été assassiné à El Alamo (Seville) le 10 février 1938 avec les frères Benito et Emilio Fernandez et José Martin tous membres de la CNT et tous enterrés dans une fosse commune.

Les restes de Nicomedes Fernandez et de ses camarades ont été exhumés en 2011 et ont été inhumés au cimetière d’Osuna avec l’aide de l’association pour la mémoire historique et la CGT andalouse.


Dans la même rubrique