Bandeau
Los de la sierra
Slogan du site
Descriptif du site
ROMERO ORTEGA, Carmelo « PINCHE »
Né le 10 juin 1909 à Cazalla de la Sierra (Séville) – tué le 20 octobre 1944 - Paysan - MLE - CNT - Groupes de Juan Manuel GARCIA MARTINEZ "CHATO DE MALCOCINADO" & de José MARTIN CAMPOS "TRIPAS" - Badajoz (Estremadure) & Seville & Cordoba (Andalousie)
Article mis en ligne le 4 novembre 2012
Dernière modification le 27 novembre 2013

par R.D.

Carmelo Romero Ortega, comme la plupart des enfants de sa génération avait dû commencer à travailler très tôt dans les champs. A son retour du service militaire effectué en partie en Afrique, il avait adhéré à la CNT de Cazalla de la Sierra (Séville).

Lors du coup d’état franquiste du 19 juillet 1936, il effectuait des travaux agricoles dna sla vallée de Viar et avait immédiatement regagné Cazalla où il se mit à la disposition du comité révolutionnaire. Après l’évacuation de Czalla le 9 août 1936, il gagna Castuera où début septembre il s’intégra à un bataillon de la Colonne confédérale Andalucia-Extremadura comandée par Carmona Manuel Mora et avec laquelle il alla sur le front de Madrid. Après la militarisation et la réorganisation de l’armée républicaine, il fut intégré dans la 47ème Brigade Mixte de la 6ème Division et participa à la défense de la capitale jusqu’à la fin 1937 où son unité fut transférée sur le front de Tolède-Cordoba.

Fait prisonnier à al fin de la guerre à Urda (Tolède), il fut interné au camps de concentration de Peñarroya-Pueblo Nuevo jusqu’au 15 juin 1939 où il fut transféré à Cazalla avec Antonio Castaño Sanchez, Manuel Diza Lora et Eduardo Fernandez Martin tous originaires de la localité. Emprisonné à la prison de Cazalla, il fut ensuite transféré début août à la prison provinciale de Séville avec une trentaine d’autres prisonniers. Remis en liberté provisoire début 1941 en attente de son procès, il gagna alors la Sierra.

Carmelo Romero Ortega Pinche était membre du groupe du cénétiste Juan Manuel García Martínez Chato de Malcocinado formé au printemps 1941 avec des prisonniers évadés de la prison d’Azuaga (Badajoz). Le groupe avait une zone d’action délimitée au nord par Azuaga (Badajoz), au sud Constantina (Seville), à l’est Hornachuelos (Cordoba) et à l’ouest Fuente de Leon (Badajoz).

Fin 1942-début 1943, Carmleo Romero Ortega qui se faisait alors appeler Pepe entretenait une liaison avec la chevrière Victoriana Castillo Chicote dans la hutte de laquelle, en janvier (ou octobre) 1943 la Guiardia Civil avait abattu le guérillero Pedro Rubio Santervas et où lui même avait échappé de peu à la mort.

Après la mort à l’automne 1944 de Juan Manuel Garcia Martinez Chato de Malcocinado, Carmelo Romero Ortega El Pinche avait rejoint le groupe du cénétiste José Martinez Campos Tripas actif dans la zone de Viar.

Le 14 octobre 1944, avec José Martinez Campos Tripas, José Salvador Gonzalez Espino Gamuzo et José Jimenez Muñoz il participait à la séquestration du propriétaire et ancien conseiller de droite de Cazalla Domingo Gomez Alvarez-Acevedo, qui fut libéré le lendemain après le versement d’une rançon de 70.000 pesetas. Le groupe fut immédiatement pris en chasse par un grand nombre de gardes et de soldats des postes de la région. Le 20 octobre 1944 le groupe, suite à la trahison de Francisco Moruno Chocolate ancien membre du groupe arrêté en août précédent et qui s’était mis au service des forces de répression, fut cerné à la tombée de la nuit au ravin La Tornera, district de El Pedroso (Séville) et dans l’affrontement furent tués José Martínez Campos Tripas, Carmelo Romero Ortega Pinche, José Salvador González Espino Gamuzo et José Jiménez Muñoz .


Dans la même rubrique

0 | 5

ROS ASTURIANO, Francisco « QUIMET »
le 25 février 2017
par R.D.
ROSAL BENITEZ, Felipe
le 7 février 2014
par R.D.
ROMERO SANCHEZ, Juan « El MUNICIPAL »
le 27 novembre 2013
par R.D.
ROMERO VELAZQUEZ, Casimiro
le 30 octobre 2013
par R.D.
ROMERO ROMAN, Antonio
le 17 septembre 2013
par R.D.