Bandeau
Los de la sierra
Slogan du site
Descriptif du site
LUCARINI MACAZAGA, Amador « LUCAZAGA »
Né à Bilbao le 5 décembre 1907 – mort en 1971 - Sculpteur – FIJL – CNT – Bilbao (Euskadi)
Article mis en ligne le 31 juillet 2011

par R.D.

Formé à l’école des beaux-arts de Achuri-Bilbao, Amador Lucarini Macazaga travailla, comme ses frères Alberto, Joaquin et Liberto, comme sculpteur dans l’atelier ouvert par leur père Angel, militant anarchiste. Il se forma comme militant dans les années précédant la guerre.

Lors du coup d’état franquiste de juillet 1936 il se chargea de l’organisation des milices à la caserne La Castilla et eut le grade de capitaine. En décembre 1936 il fut le délégué aux communications de la région de Biscaye. Arrêté à Santona en 1937, il fut condamné à mort, avant que la peine soit commuée en 30 ans de prison dont il allait en effectuer 6 dans diverses prisons (El Dueso, Burgos, Larrinaga, Talavera).

A sa libération en 1943 il fit partie de l’un des premiers comités régionaux de la CNT d’Euskadi. Le 13 mars 1944 il représenta l’Euskadi au plenum national clandestin de la CNT et participa activement à la réorganisation de la C NT basque. Arrêté en 1945, il fut condamné à 6 ans de prison. Libéré en 1947 après avoir obtenu une réduction de peine, il intégrait le nouveau Comité régional où il fut l’un des signataires de l’appel à la grève générale de mai 1947. Arrêté lors de cette grève il fut torturé et condamné à 6 ans de prison. En 1948 il était détenu à la prison de Tolède.

Libéré en 1949, il continuait de travailler dans l’atelier familial de sculpture mais était interdit d’exposer ses oeuvres. Dans les années 1950 il ouvrait une marbrerie et se consacrait à la sculpture funéraire.

Amador Lucarini fut entre autre l’auteur des sculptures de loups sur le pont de San Anton et du "San Martin de Loinaz" à Beasain.

En 1957, le compagnon Olegario Pachon en mission organique, le visitait à Bilbao et constatait qu’il était resté fidéle à ses idéaux anarchistes.

Amador Lucarini qui avait également collaboré à plusieurs titres de la presse libertaire dont CNT del Norte (1936-1937) et Ruta (époque de l’exil), avait également fait des dessins lorsqu’il était emprisonné à Bilbao pour la revue Espetxean.

Amador Lucarini Macazaga est décédé en 1971. Il faudra ttendre 1999 pour qu’une exposition de ses œuvres soit organisée à la galerie Artea-Arratia.


Dans la même rubrique

0 | 5

LUCENA MORERA, Enrique « AGUSTIN »
le 22 janvier 2017
par R.D.
LUNA BERGES, Dionisio
le 4 décembre 2016
par R.D.
LUENGO GUILLEN, Miguel
le 11 juin 2014
par R.D.
LUCAS, Saturnino de
le 21 octobre 2013
par R.D.
LUIS GOMEZ, Pascual
le 20 août 2013
par R.D.