Bandeau
Los de la sierra 1936-1975
Dictionnaire des guerilleros et résistants antifranquistes

Le dictionnaire des guérilleros et résistants antifranquistes, tente de répertorier les hommes et femmes de toutes tendances (anarchistes, communistes, socialistes, sans parti) ayant participé pendant près de quarante ans, (1936-1975) souvent au prix de leurs vies ou de longues années de prison et souvent dans une indifférence générale, à la lutte contre la dictature franquiste. Ce travail a été commencé il y a plus de vingt ans par l’historien libertaire Antonio Tellez Sola (1921-2005) en collaboration avec Rolf Dupuy du [*Centre International de Recherches sur l’Anarchisme*] (CIRA).

Né à Belalcazar (Cordoba) en 1912 – tué le 5 avril 1949
HIDALGO MEDINA, Manuel « BELLOTA » ; « BELTRAN » ; « Jeronimo ALMENTA”
PCE – Groupe de Manuel HIDALGO MEDINA « BELLOTA » - Cordoba (Andalousie) – Ciudad Real (Nouvelle-Castille)
Article mis en ligne le 9 mai 2010
dernière modification le 24 juillet 2024

par R.D.

Militant actif du Parti communiste de Belalcazar, Manuel Hidalgo Medina avait été pendant la guerre civile lieutenant d’artillerie dans l’armée républicaine.

Condamné à mort à la fin de la guerre, il parvenait dans la nuit du 31 août au 1er septembre 1940 à s’évader de la prison d’Hinojosa del Duque avec Alfonso Paredes Medina El Loro, Eulogio Giraldo Caceres El Cachizo, Teodoro Garcia Caceres El Gato, Alfredo Barbero Rodriguez El Peluquero, Francico Vigara Mesa Leon - tous natifs de Belalcazar -, Hilario Martinez Aranda Godoy del Pueblo et la famille des frères Lazarete. Tous gagnaient la Sierra où, le mois suivant, après un affrontement sans pertes avec la Guardia Civi, le groupe décidait de se disperser.

Au printemps 1943 Manuel Hidalgo Medina Bellota était membre du groupe de Sincolor dans la zone de Puertollano (Ciudad Real) puis constituait son propre groupe avec pour base la Sierra de Pedroso (Badajoz).

Le 24 septembre 1944 il attaqua la poudrière de la mine d’Araceli où il s’empara d’une grande quantité d’explosifs. Après avoir perdu un de ses hommes au moulin de la Dehesilla suite à une dénonciation, Manuel Hidalgo, en représailles fit exécuter le propriétaire du moulin, Juan Sanchez Sanz ainsi que son fils et sa nièce.

Manuel Hidalgo Medina participa ensuite à la fondation de la Tercera Agrupacion commandée par Dionisio Tellado Vazquez Mario de la Rosa dont en 1946 il fut le responsable militaire de la 31e Division (formée des Bataillons 149, 150 et 151).

Manuel Hidalgo Medina Bellota a été tué le 5 avril 1949 lors d’un affrontement à Chozo de los Portezuelos, commune de Villaviciosa (Cordoba) où il a été enregistré comme « inconnu » sur les registres.


Dans la même rubrique

HIGUERA, Angel Luis
le 16 avril 2014
par R.D.
HOLGADO, Antonio
le 20 février 2014
par R.D.
HIDALGO SAMPEDRO, José
le 24 janvier 2014
par R.D.
HIDALGO SALGUERO, Miguel
le 14 novembre 2013
par R.D.
HIDALGO TORRENO, Fraternidad
le 2 novembre 2013
par R.D.