Bandeau
Los de la sierra
Slogan du site
Descriptif du site
GRACIA JARQUE, Manuel "LORENZO"
Né à Noguera de Albarracin (Teruel) en 1909 - tué le 7 novembre 1949 - Paysan - PCE - AGL 11° secteur - Teruel (Aragon) - Cuenca (Nouvelle Castille)
Article mis en ligne le 24 janvier 2009
Dernière modification le 2 septembre 2013

par R.D.

Manuel Gracia Jarque Lorenzo, qui selon les sources, est appelé Manuel Garcia Jarque et Manuel Gracia Martin, résidait à Villel et était marié à Mercedes Pérez Cortes. Il avait été condamné à mort après la guerre civile, puis la peine avait été commuée en longue détention.

Le 12 août 1947 il s’intégrait à l’Agrupación Guerrillera de Levante (AGL) où il allait servir d’agent de liaison entre le 11ème secteur et la France. Il accompagna à plusieurs reprises des groupes et des responsables de l’AGL de part et d’autres de la frontière.

En octobre 1947 il entra en Espagne avec notamment Doroteo Ibañez Alconchel Maño, Francisco Bas Aguado Pedro, José Maria Rojas Luis, Mateo Oliver Juan, Eusebio Garcia Martinez Ramon, Joan Moreno Noi et Francisco Otalara José.

En mars 1949 Manuel Gracía Jarque Lorenzo était envoyé en France avec Manuel Pérez Cubero Rubio par l’Etat-Major de l’AGL pour recevoir des instructions du Bureau politique du PCE. Parallèlement Francisco Bas Aguado Pedro, accompagné des agents de liaison Ibañez et Mateo Martinez Martinez Mateo, allait exposer au Bureau Politique la véritable situation de la guérilla.

Le 18 juin 1949 il faisait partie d’un groupe parti de France, guidé par Doroteo Ibañez Alconchel Ibañez et dont faisaient également partie Ramon Escriba Furio José El Alicantino, Vicente Martínez Galindo Aniceto, Miguel Soriano Muñoz Andrés, Leon García García Ramiro et Francisco Bas Aguado Pedro. Ce groupe destiné à renforcer l’AGL parvenait au campement du Cerro Moreno le 17 septembre.

Manuel Gracía Jarque Lorenzo a été tué avec onze autres guérilleros le 7 novembre 1949 lors de l’assaut par la Guardia Civil du campement situé à Cerro Moreno, Santa Cruz de Moya (Cuenca). Les autres guérilleros tués ce jour là étaient : Miguel Soriano Muñoz Andrés, Juan San Miguel Recio Ramiro, Jesus López Mirasol Eulogio, Lope Rodríguez Rodríguez Vidal, Simon Giménez Garrido Manolo, José Cavero De La Cruz Bartolo, Marino Alcala Ruiz Fermin, Amador Huerta Jiménez Candido, Aurelio Huerta Pla Nicasio, Basilio López Alarte Angel et Antonio Pérez Hernández Jaime. Il a été enregistré sur l’acte de décès sous le nom de Manuel Garcia Martin.


Dans la même rubrique

0 | 5

GRACIA CROSTA, Vicente
le 26 mars 2017
par R.D.
GRIJALBA
le 23 mai 2014
par R.D.
GRENA, Pedro
le 17 décembre 2013
par R.D.
GRACIA MARIN, Hilario
le 6 décembre 2013
par R.D.
GRACIA SANCHEZ, Vicente « ROBERTO »
le 29 septembre 2013
par R.D.