Bandeau
Los de la sierra
Slogan du site
Descriptif du site
Né à Gijon en 1924
GARCÍA RUA, José Luis
Professeur de philosophie - MLE - CNT - Oviedo (Asturies) - Cordoba, Jaén & Grenade (Andalousie)
Article mis en ligne le 6 juillet 2008

par R.D.

Il semblerait que José Luis García Rua, fils d’un militant trotskiste, ait passé deux années au camp du Barcarés en France avant de rentrer en Espagne où il allait travailler aux Asturies dans une fabrique de carreaux dont il était rapidement renvoyé. Il entrepenait alors à l’âge de dix sept ans des études et devenait professeur. Avec une bourse de la mairie de Gijon il partait ensuite pour Salamanque et après la seconde guerre mondiale voyageait en Allemagne pour perfectionner ses connaissances.

Revenu aux Asturies, il donnait des cours gratuits de philosophie et à la fin des années 1950 participait au soutien des luttes des mineurs et entrait en contact avec les libertaires de la région en particulier avec Aquilino Moral et Manuel Fernández Cabricano puis avec Pelayo Fernández et Armonia Martínez. En 1963 il était révoqué par les autorités de son poste à l’université d’Oviedo, puis en 1964 de son poste de professeur d’allemand à l’école de commerce d’Oviedo. En 1965 le centre de Gijon où il donnait des cours était fermé par les autorités. Il fut en 1966 l’auteur d’une lettre ouverte à l’UNESCO où il racontait sa situation.

Au début des années 1970 il s’installait en Andalousie, à Cordoba puis à Jaén et enfin à Grenade où il allait devenir en 1975 professeur titulaire de philosophie à l’université. C’est à Grenade qu’il allait se rapprocher de la CNT. Après la mort de Franco il participait comme orateur ou conférencier à de très nombreux meetings de la CNT dans toute la péninsule. En 1977 il était le secrétaire de la régionale andalouse. Il était à nouveau élu secrétaire de la CNT andalouse de 1981 à décembre 1983. Au plenum national de mars 1986 il était élu secrétaire du Comité national de la CNT, poste qu’il occupera à nouveau de1988 à 1990.
Au plenum de novembre 1992 José Luis García Rua a été nommé directeur de l’organe confédéral CNT poste qu’il occupe jusqu’en 1995. De 1997 à 1999 il a été le secrétaire de l’AIT où il défendait des positions orthodoxes et continuait de participer à de nombreuses conférences et meetings.

José Luis Garcia Rua collabore à un très grand nombre de titres de la presse libertaire espagnole et est l’auteur de plusieurs ouvrages dont : "A vueltas contra la ley" (Pamplona, 1995), "Mis ciudades, 1 : Gijon" (Gijon, 1993) , "Reflexiones para la accion" (Madrid, 1997).


Dans la même rubrique

0 | 5

GARCÍA SANCHEZ, Baldomero
le 8 janvier 2010
par R.D.
GARCÍA SUÁREZ, José
le 9 juillet 2008
par R.D.
GARCIA SOLE, Carles
le 9 juillet 2008
par R.D.
GARCÍA SERRANO, Juan « El MALENO »
le 9 juillet 2008
par R.D.
GARCÍA SANZ, Ramón « El PITO »
le 9 juillet 2008
par R.D.