Bandeau
Los de la sierra
Slogan du site
Descriptif du site
GARCIA ROMERO, Lorenzo « CHATO DE HUELVA » ; "CHATO DE EL CERRO" ; »CHATO DE LOS ALACRANES »
Né à Cerro de Andévalo (Huelva) en 1916 - tué le 8 juin 1945 - Groupe de Juan Manuel GARCIA MARTINEZ « CHATO DE MALCOCINADO » & de Lorenzo GARCÍA ROMERO "CHATO DE HUELVA" - Huelva, Séville, Cordoba (Andalousie) & Badajoz (Estrémadure)
Article mis en ligne le 6 juillet 2008
Dernière modification le 27 novembre 2013

par R.D.

En 1941 Lorenzo García Romero Chato De Huelva (et Chato de El Cerro) était membre du groupe du cénétiste Juan Manuel García Martinez Chato de Malcocinado que ce dernier avait constitué avec des évadés de la prison d’Azuaga (Badajoz) dont José Martínez Campos Tripas, Jesus Suárez Gómez Azulito, Carmelo Romero Ortega Pinche, Aurelio Viñuales García Cantares et la compagne de Juan Manuel, Josefa Bermejo Paquita. Le groupe avait une zone d’action délimitée au nord par Azuaga (Badajoz), au sud Constantina (Seville),à l’est Hornachuelos (Cordoba) et à l’ouest Fuente de Leon (Badajoz).

En 1943, suite à des divergences, le groupe se séparait en trois unités dont les responsables étaient José Martínez Campos Tripas, José Manuel García Martinez Chato De Malcocinado et Lorenzo Garcia Romero Chato De Huelva. Ce dernier renforçait ensuite son groupe avec d’anciens membres du groupe de Tripas dont la fiancée de celui ci. Puis avec ses hommes il se retirait dans la province de Huelva où à Aroche il attaquait une ferme. Le 9 juillet 1943 il commettait plusieurs attaques à El Almendro (Huelva) et était accusé d’avoir tué deux personnes. On ne sait rien du groupe jusqu’au début juillet 1944 où il réapparaissait près de Puerto de las Marismas au sud de la province de Badajoz. Localisé le 31 à El Pontón, district de Monesterio, il était pris en chasse par la Guardia Civil et dans l’affrontement un guérillero était tué. Trois jours plus tard, il était repéré sur le district de Guadalcanal, province de Séville. Dans l’accrochage était tué El Piñonero et blessé à une jambe Lorenzo García Romero qui parvenait à s’enfuir. Il restait alors inactif jusqu’en mai 1945 où avec sa compagne et deux guérilleros, il attaquait un percepteur à Valdelamusa (Huelva). Leur refuge était localisé par la Guardia Civil le 8 juin 1945 au Barranco Agua Fria, district de Valdelamusa. Dans l’affrontement étaient tués Lorenzo García Romero Chato De Huelva et sa compagne Sagrario Vera Gordo tandis qu’étaient capturés les deux derniers membres du groupe Sebastian Moheda Rico âgé de 38 ans, originaire de El Cerro (Huelva) et un non identifié.


Dans la même rubrique

0 | 5

GARCIA SINAGOGA, Serafin
le 31 janvier 2016
par R.D.
GARCIA RETAMERO, Antonio
le 30 janvier 2014
par R.D.
GARCIA RODRIGUEZ, Matias
le 2 novembre 2013
par R.D.
GARCIA RONDA, Juan
le 17 septembre 2013
par R.D.
GARCIA SANCHIS, Ramon « RAMON » ; « VALENCIANO »
le 18 août 2013
par R.D.