Bandeau
Los de la sierra 1936-1975
Dictionnaire des guerilleros et résistants antifranquistes

Le dictionnaire des guérilleros et résistants antifranquistes, tente de répertorier les hommes et femmes de toutes tendances (anarchistes, communistes, socialistes, sans parti) ayant participé pendant près de quarante ans, (1936-1975) souvent au prix de leurs vies ou de longues années de prison et souvent dans une indifférence générale, à la lutte contre la dictature franquiste. Ce travail a été commencé il y a plus de vingt ans par l’historien libertaire Antonio Tellez Sola (1921-2005) en collaboration avec Rolf Dupuy du [*Centre International de Recherches sur l’Anarchisme*] (CIRA).

GARCIA MOLINA, Manuel « BATONO »
Né à Los Villares (Jaén) - tué le 26 décembre 1947 - Groupes de Manuel CASTILLO PADILLA "SALSIPUEDES" & de Tomas VILLÉN ROLDÁN "CENCERRO" - Jaen & Grenade (Andalousie)
Article mis en ligne le 24 juin 2008
dernière modification le 6 juillet 2013

par R.D.

Manuel Garcia Molina Botaño était membre au début des années 1940 du groupe du cénétiste Manuel Castillo Padilla Salsipuedes.

Après la mort le 10 février 1943 de Manuel Castillo Padilla Salsipuedes et celle le 11 mai de Francisco Cáceres Gálvez Pavero, Tomas Villén Roldán Cencerro prenait le commandement du groupe avec l’appui inconditionnel de Jacinto Moreno Barbero de Charilla et de Manuel García Molina Batoño. En plus de ses zones habituelles d’activité, Valdepenas et Frailes, le groupe allait parcourir celles de Villares, Martos, Alcaudete,Fuensanta de Martos, Castillo Locubin et Alcala la Real (Jaen) et parfois celle deTorredonjimeno (Jaen) avec aussi quelques incursions dans la province de Grenade début 1945.

Lorsqu’en 1947 le groupe devenu trop nombreux se divisait en trois unités commandées respectivement par Tomas Villén Roldán Cencerro, Manuel Jaen Bravo El Formal et Adriano Collado Cortés Zoilo, Manuel García Molina appartenait au groupe de Tomas Villén dont faisaient également partie José Crispin Pérez Crispin, Toribio Baeza Palomino Toribio, José Antonio Gálvez Prieto Paquete, José García Lindez Niño, Francisco Nieto Torres Manolo, Juan Martin Maqueda García Juanico, Antonio La Rubia Expósito Payuso et Antonio Fajardo Sánchez Piñero.

Après la mort de Tomas Villen Roldan Cencerro en juillet (ou août ?) 1947 les guérilleros survivants se réorganisaient en trois unités commandées respectivement par Antonio Fajardo Sánchez Piñero, Adriano Collado Cortés Zoilo et Manuel García Molina Batoño.
Le 22 décembre 1947 Manuel García Molina Batoño, Antonio Gallardo Fernández Sayuelo et Antonio Molina Melero Rubio Ollero enlevaient près de la ferme Manzanares, district de Martos (Jaén) Juan Larios Gómez pour la libération duquel ils obtenaient une rançon de 300.000 pesetas. Manuel García Molina Batoño a été tué le 26 décembre 1947 à Valdepeñas de Jaén au lieu dit "Peñon del Aguila".


Dans la même rubrique

GARCIA NAVARRO, Manuel
le 5 mars 2015
par R.D.
GARCIA PIQUERAS, José
le 5 mars 2015
par R.D.
GARCIA PIQUERAS, Hilario
le 13 février 2015
par R.D.
GARCIA PEREZ
le 17 mai 2014
par R.D.
GARCIA MORALES, Josefa, Lourdes « VIOLETA »
le 20 avril 2014
par R.D.