Bandeau
Los de la sierra
Slogan du site
Descriptif du site
Né à Huelma (Jaén) en 1904 - tué le 20 août 1944
GARCÍA FUENTES, Tomás « EL CHAPARRO DE LAS MULETAS »
Groupe des frères GARCÍA FUENTES "LOS CHAPARROS" - Jaén & Grenade (Andalousie)
Article mis en ligne le 30 mai 2008

par R.D.

Tomás García Fuentes El Chaparro de Las Muletas avait gagné la Sierra avec ses frères Francisco et Manuel et formé un groupe dans la Sierra Magina où ils avaient été rejoints par Juan de Dios Puñal García Quisqui, Miguel Navarro Martos Juan Burra et Diego Lirio Ruiz El De La Leona. Le groupe dont le responsable était Tomas Garcia Fuentes allait étre actif surtout dans les zones de Huelma, Bélmez de la Moraleda et Solera mais aussi fera des incursions à Cambil, Jodor, Bedmar, Torres, Cabra de Santo Cristo et quelques villages de la province de Grenade.

Le 2 janvier 1942, à La Cañada del Acero, district de Huelma (Jaén) le groupe avait roué de coups le propriétaire d’une ferme qui était un indicateur de la Guardia Civil. Le 17 janvier se joignaient au groupe Antonio Catena Sanjuán Catena et Manuel López Guzmán Pajuelas qui venaient de s’évader de la prison de Jaén ; quelques jours après désertaient du groupe Miguel Navarro Martos Juan Burra et Diego Lirio Ruiz El De La Leona dont on ne sait ce qu’ils sont devenus. Début avril 1942 le groupe recevait les renforts de José Maria Lechuga Pardo Perfecto, Juan García Alvarez Venancio et d’Antonio Haro Valenzuela Pavero. Le 13 août 1942, près de Huelma, Tomás García Fuentes pour la deuxième fois rossait Manuel Rubio López accusé d’être un indicateur puis le tuait.

Le 10 avril 1943 (?) le groupe était accroché par la Guardia Civil à la ferme Las Delicias de Begijar et dans le violent affrontement qui s’en suivait, José Maria Lechuga Pardo Perfecto était tué.

Á la mi novembre 1943 Antonio Catena Sanjuán Catena et Manuel López Guzmán Pajuelas abandonnaient le groupe qui n’était plus alors formé que des trois frères Tomas, Francisco et Manuel García Fuentes qui, en danger dans la Sierra Magina, allaient faire alors plusieurs incursions dans le nord de la province de Grenade.

En 1944 le groupe utilisait souvent comme base la ferme Nicolasa, district de Huelma, où Tomas avait pour maitresse Magdalena Aranda Hernández femme de Diego Justicia García le propriétaire de la ferme . Le 6 juillet 1944 suite à une violente discussion entre les deux hommes, Tomas García Fuentes étouffait Diego Justicia avec une couverture puis le pendait à une poutre pour faire croire à un suicide. Le 16 juillet Los Chaparros attaquaient la ferme Cañada de Hervas où ils récupèraient 13.000 pesetas qui étaient réparties à Huelma au sein de la famille. La Guardia Civil arrêtait dix sept personnes comme complices ou agents de liaison, dont le père, l’épouse et plusieurs neveux de Tomas. Après plusieurs semaines de surveillance de la ferme Nicolasa la Guardia Civil surprenait Tomas García Fuentes le 20 août 1944 alors qu’il sortait de la ferme. Après avoir blessé un garde, il s’enfuyait en lançant une grenade qui n’explosait pas. Blessé à une jambe, Tomas parvenait avec difficulté au Barranco Pozuelo et s’abritait derrière des rochers où venait le rejoindre Magdalena Aranda Hernández pour l’aider. Tous deux étaient abattus par la Guardia Civil.

Ses deux frères se sépareront après sa mort. Manuel sera capturé le 18 novembre 1944 à Alicun de Ortega et condamné à trente ans de prison tandis que Francisco sera tué le 13 avril 1946 à Freila (Grenade).


Dans la même rubrique

0 | 5

GARCIA GUILLEN, Francisco
le 30 mai 2014
par R.D.
GARCIA FERNANDEZ, Agustin
le 7 janvier 2014
par R.D.
GARCIA GARCIA, Paulino
le 4 décembre 2013
par R.D.
GARCIA GARCIA, Constantino
le 26 juillet 2013
par R.D.
GARCIA FAGUNDEZ, Angel
le 11 juillet 2013
par R.D.