Bandeau
Los de la sierra
Slogan du site
Descriptif du site
Né à Santiago de la Espada (Jaén) - tué le 22 mai 1950
GARCÍA ESPINOSA, Sixto « EL DE LA MARCHENA »
Groupe de Sixto GARCÍA ESPINOSA "EL DE LA MARCHENA" - Albacete (Murcie) & Jaén (Andalousie)
Article mis en ligne le 30 mai 2008

par R.D.

Sixto García Espinosa El De La Marchena s’était évadé en avril 1943 du camp de concentration de Guadarrama (Madrid) et s’était réfugié dans des grottes de la Sierra de Segura (Jaén) proches de La Marchena. Il était entré rapidement en contact avec Juan Ruíz González Alcalde De Yeste évadé du camp de concentration de Portaceli (Valence) et avec José Antonio Fernández Martínez El Del Miller lui aussi évadé depuis avril 1941 de la prison de Santiago de la Espada (Jaén). En 1944 le groupe était établi au nord des Sierras de Segura et du Cuquillo (Jaén) et de la Sierra del Agua (Albacete). Le 20 mai 1944 pratiquement toute la famille de Sixto Garía Espinosa était arrêtée ainsi que des agents de liaison de la zone de Miller. Le groupe, disparaissait alors de la province de Jaén et on perdait sa trace pour le reste de l’année 1944 et 1945. Il ne réapparaissait qu’à la fin février 1946.

Le 27 août 1947 José Antonio Fernández Martínez El De Miller, était tué par un habitant de La Toba (Jaén).

Le 5 janvier 1949 le groupe était renforcé par l’arrivée de Juan Sáez Fernández Alcalde De Nerpio et de Manuel Romero López Secretario de Nerpio qui avaient été respectivement maire et secrétaire de la municipalité de Nerpio (Albacete) pendant la guerre civile. Toutefois Juan Sáez Fernández restait peu de temps avec le groupe puisqu’il était arrêté dans la province de Valence le 22 février alors qu’il se dirigeait vers la France.

Le 15 mai 1950 Manuel Romero López Secretario de Nerpio se rendait à la Guardia Civil d’Albacete et révèlait à la Guardia Civil la cachette de Sixto García Espinosa. Le 20 mai 1950 la Guardia Civil encerclait la grotte du "Pico Marchena", district de Santiago de la Espada, où étaient cachés Sixto García Espinosa et Juan Ruíz González Alcalde de Yeste. Les deux guérilleros refusaient de se rendre et ouvraient le feu sur les gardes dont l’un restera aveugle des suites de ses blessures. Le siège allait durer deux jours, mais finalement, le 22 mai 1950, Sixto García Espinosa El De La Marchena et Juan Ruíz González Alcalde de Yeste étaient tuès. Leurs deux corps présentant de nombreux impacts de balles, étaient ensuite exposés sur la place du village de Santiago de la Espada.


Dans la même rubrique