Bandeau
Los de la sierra
Slogan du site
Descriptif du site
Né le 26 octobre 1906 à Tarazona de la Mancha (Albacete) - mort en décembre 1990
FERNÁNDEZ PÉREZ, Simon, José
MLE - CNT - Ubrique (Cadix) - Andalousie - Evreux (Eure)
Article mis en ligne le 27 janvier 2008
Dernière modification le 29 octobre 2008

par R.D.

José Fernandez Pérez - il omettait volontiers son premier prénom, Simon qu’il n’aimait pas - avait été emprisonné à la fin de la guerre civile. Libéré au bout de trois ans de détention, il était de nouveau arrêté à Ubrique (Cadix) - où à Grenade ? - en 1944 pour complicité avec les guérilleros. Il semblerait qu’il aut été dénoncé par quelqu’un qui voulait récupérer à bon compte la petite fabrique de meubles dont José Fernandez était le propriétaire. Se faisant passer pour "fou", José Fernandez Pérez était alors interné à l’hôpital Royal de Grenade qui tenait lieu à l’époque d’asile d’aliénés. A la noël 1944, il parvenait à s’évader et restait dans la clandestinité.

En 1949, il parvenait à passer clandetinement en France où il rejoignait son cousin germain Juan Segovia installé à Evreux (Eure). L’année suivante, sa compagne et ses trois enfants le rejoignaient à leur tour en exil.

José Fernandez Pérez est décéddé à Gravigny (Eure) en décembre 1990.


Dans la même rubrique

0 | 5

FERNANDEZ LLANO, Tomas
le 28 février 2016
par R.D.
FERNANDEZ MEZQUITA, Alberto
le 13 mars 2014
par R.D.
FERNANDEZ MENENDEZ, Urbano
le 4 décembre 2013
par R.D.
FERNANDEZ PEREA, Alfredo
le 8 septembre 2013
par R.D.
FERNANDEZ PERERA, Cristina
le 2 août 2013
par R.D.