Bandeau
Los de la sierra 1936-1975
Dictionnaire des guerilleros et résistants antifranquistes

Le dictionnaire des guérilleros et résistants antifranquistes, tente de répertorier les hommes et femmes de toutes tendances (anarchistes, communistes, socialistes, sans parti) ayant participé pendant près de quarante ans, (1936-1975) souvent au prix de leurs vies ou de longues années de prison et souvent dans une indifférence générale, à la lutte contre la dictature franquiste. Ce travail a été commencé il y a plus de vingt ans par l’historien libertaire Antonio Tellez Sola (1921-2005) en collaboration avec Rolf Dupuy du [*Centre International de Recherches sur l’Anarchisme*] (CIRA).

GOMEZ AMARE, Manuel
Agrupacion guerrillera de Catalunya – Barcelone (Catalogne)
Article mis en ligne le 3 janvier 2017
dernière modification le 24 juillet 2024

par R.D.

Manuel Gomez Amare était membre au milieu des années 1940 de l’Agrupacion guerrillera de Catalunya. Selon la police, ce serait lui qui aurait procuré un taxi à Juan Masana Badell lors de l’attentat contre la voie ferrée Montcada-Reixach.Arrêté lors des rafles du début 1947 et trouvé porteur d’une bombe, il fit partie du groupe de 80 militants communistes traduits devant un conseil de guerre tenu à Barcelone les 13-14 octobre 1948 et il fut condamné à la peine de 20 ans de prison.

A ce même conseil avaient été condamnés à mort 14 des accusés, dont quatre – Angel Carrero Sancho, Numen Mestre Ferrando, Pedro Valverde Fuentes et Joaquin Puig Pidemunt – furent fusillés le 17 février 1949 au camp de la Bota.


Dans la même rubrique