Bandeau
Los de la sierra
Slogan du site
Descriptif du site
BAS AGUADO, Francisco « PEDRO »
Né à Orihuela (Alicante) en 1916 ou 1917 – tué en octobre 1950 - Coiffeur - PCE - AGLA - Aragon & Cuenca (Nouvelle Castille)
Article mis en ligne le 1er février 2007
dernière modification le 3 février 2014

par R.D.
logo imprimer
JPEG - 80.9 ko
Francisco Bas Aguado

Pendant la guerre civile Francisco Bas Aguado avait été pilote dans l’aviation républicaine. Exilé dans le midi de la France il serait partie en URSS où il aurait suivi les cours de l’académie militaire de Frunzé à Moscou puis était retourné en France où il y participait à la résistance pendant l’occupation. Chef d’information de l’Agrupación de Guerrilleros de Francia, le 4 octobre 1947 il passait en Espagne avec un groupe de dix guérilleros et cadres aguerris dont Doroteo Ibáñez Alconchel Maño, Pedro Lozano Aparicio Vias, Mateo Oliver Juan et Agarria, porteurs d’un important armement et matériel de propagande. Passant par l’Aragon le groupe rejoignait le campement de German Ammorortu Martínez Manso sur le district de Linares de Mora.

Nommé délégué politique de l’Agrupación Guerrillera de Levante y Aragon (AGLA) en 1948, il a été l’organisateur d’une réunion de chefs guérilleros à Cerro Moreno, Santa Cruz de Moya (Cuenca) en vue d’organiser l’offensive de printemps. Quand l’AGL s’est transformée en Comité Régional du Levant il a été nommé secrétaire de propagande et agitation. En mars 1949 l’état major de l’AGL l’envoyait en France avec plusieurs autres cadres dont Mateo Martinez Martinez Mateo, Manuel Pérez Cubero Rubio et Doroteo Ibañez Alconchel Ibañez, pour exposer au Bureau politique du PCE à Paris la situation de la guérilla et pour obtenir de nouvelles instructions et une aide morale et matérielle. Sur le chemin de France, le groupe était accroché le 7 mars par la Guardia Civil près de Mosqueruela (Teruel) et l’un des guides, Mateo Martínez Martínez Mateo était tué, mais le groupe parvenait à passer.

Francisco Bas Aguado Pedro retournait en Espagne le 18 juin 1949 avec Doroteo Ibañez Alconchel Ibañez comme guide, avec de l’argent, des renforts – Ramon Escriba Furio José El Alicantino, Vicente Martinez Galindo Aniceto, Leon Garcia Garcia Ramiro, Manuel Garcia Martin Lorenzo et le nouveau chef de l’AGL, Miguel Soriano Muñoz Andrés - et des ordres visant à transformer les guérillas en Conseils de la résistance à l’intérieur même des villages. Le groupe atteignait le campement de Cerro Moreno le 17 septembre. Son campement de Cerro Moreno, district de Santa Cruz de Moya (Cuenca), était localisé et le 7 novembre 1949, des forces de la Guardia civil de Valence, Cuenca et Teruel, l’attaquaient et tuaient douze guérilleros dont Miguel Soriano Muñoz Andres, Leon Garcia Garcia Ramiro et Manuel Gracia Jarque Lorenzo qui étaient venus de France avec lui. Seuls échappaient au massacre Francisco Bas Aguado Pedro et Francisco Serrano Corredor Pepito.

Après cette attaque, Francisco Bas Aguado était retourné en France. Il aurait ensuite, selon certaines sources, été exécuté sur ordre du Parti communiste en octobre 1950 alors qu’il s’apprêtait à repasser en France.

P.S. :

Sources : D. Arasa "Años 40...", op. cit. // A. Ruiz Ayucar "El partido comunista...", op. cit. // F. Aguado Sanchez "El maquis...", op. cit.// F. Romeu Alfaro "La agrupacion...", op. cit. // M. Yusta Rodrigo "La guerra de los...", op. cit. // S. Serrano "Maquis...", op. cit. //J. Sanchez Cervello "Maquis el puño...", op. cit. // S.F. Cava "Los guerrilleros...", op. cit.//


Dans la même rubrique

0 | 5

BATLLORI SALLERAS, Concepcion
le 21 octobre 2018
par Webmestre
BAYON PEQUENO, Francisco
le 3 août 2016
par R.D.
BASELGA CATALAN, Aquilino « AQUILES »
le 16 septembre 2014
par R.D.
BASTERRA, Juan-José
le 14 septembre 2013
par R.D.
BAYOT (ou BAYOD) RIBAS, Josefa
le 22 juillet 2013
par R.D.


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2