Bandeau
Los de la sierra
Slogan du site
Descriptif du site
CANO RAMOS, Enrique
Né à Lebrija (Séville) le 20 novembre 1922 – mort en juillet 2004 - Ouvrier agricole – FIJL - – CNT – Séville (Andalousie)
Article mis en ligne le 10 juillet 2013
dernière modification le 23 juillet 2013

par R.D.
logo imprimer

Né dans une famille de journaliers dont le père Francisco Cano Montenegro, militant de la CNT, fut assassiné à l’été 1936 par les fascistes et dont la mère Maria Dolores ramos Cardenas fut emprisonné, Enrique Cano Ramos s’intégra dès l’adolescence aux Jeunesses libertaires (FIJL) et à la CNT de Dos Hermanas (Séville).

Pendant la franquisme il participa à la clandestinité. Il profitait de ses séjours en France pour y faire les vendanges pour en ramener de la propagande clandestine.

Après la mort de franco il participa à la reconstruction de la CNT de Dos Hermanas dont dans les années 1990 il était le secrétaire. Lors des manifestations à Séville en 1992 lors de l’Exposition universelle et où la police avait ouvert le feu blessant 4 personnes et arrêtant plus de 200 personnes, il avait caché sur son terrain plus d’une dizaine de compagnons.

Enrique Cano Ramos est décédé à Dos Hermanas en juillet 2004.

P.S. :

Sources : M. Iñiguez « Enciclopedia… », op. cit.// Communiqué de la CNT de Dos Hermanas, octobre 2004//


Dans la même rubrique

0 | 5

CANON IBANEZ, Federico « LUIS »
le 22 janvier 2017
par R.D.
CAMACHO, Antonio
le 12 août 2016
par R.D.
CAMPRUBI ARDERIU, Miguel
le 12 août 2016
par R.D.
CAMPO CAMPO, Antoliano “MAQUI”
le 28 février 2016
par R.D.
CAMPILLO MARTINEZ, Juan
le 3 août 2015
par R.D.


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2