Bandeau
Los de la sierra
Slogan du site
Descriptif du site
Né en 1918
BARRIO GUAZO, Pedro
MLE - CNT - Madrid (Nouvelle Castille)
Article mis en ligne le 27 janvier 2007

par R.D.
logo imprimer

C’est à l’âge de treize ans qu’à la lecture des "Misérables" de Victor Hugo que Pedro Barrio Guazo avait pris conscience des réalités ouvrières du quartier de Salamanca où vivait sa famille. Il adhérait à la CNT alors qu’il était apprenti à la fabrique de parapluies "Cristobal Gil" au contact du militant libertaire Antonio Casas qui sera fusillé par les franquistes après la guerre. Il particpait très activement aux activités des Atenéos libertaires en particulier ceux des quartiers de la Prosperidad et de Puente de Vallecas.

En juillet 1936 il prenait part aux combats puis s’enrôlait dans les milices et participait à la défense de Madrid au Puente de los Franceses. Fait prisonnier à la fin de la guerre il était interné au camp d’Albatera. Á sa sortie du camp il retournait à Madrid où son père et son frère étaient en prison et s’y cachait. Participant à la clandestinité il était recherché par la police. En 1944 il était arrêté en pleine rue et était torturé pendant trente jours dans les cachots de la DGS.

Pedro Barrio Guazo a été le trésorier et délégué juridique du premier Comité national de la CNT légalisée en septembre 1976 et dont le secrétaire était Juan Gómez Casas et les autres membres José Bondia Román, Angel Regalado González et José Elizalde Pérez ; C’est lui qui avec Juan Gomez Casas s’était occupé des papiers de légalisation de la CNT.

P.S. :

"La oposicion libertaria...", op. cit. // El Pais semanal, 14 avril 1996 (Dossier "Los ultimos anarquistas" de Manuel Rivas)// M. Iñiguez "Esbozo...", op. cit. //

Iconogr. : El Pais Semanal, 14 avril 1996


Dans la même rubrique



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2