Bandeau
Los de la sierra
Slogan du site
Descriptif du site
Né à Santa Coloma de Gramenet (Barcelone) en 1921
COLAS TAMBORERO, Miguel
Vitrier - FIJL - UJA - CNT - Santa Coloma de Gramenet (Barcelone) - Catalogne
Article mis en ligne le 19 juin 2007

par R.D.

Militant de la Fédération Ibérique des Jeunesses Libertaires (FIJL) de Santa Coloma de Gramenet, Miguel Colás Tamborero avait participé aux combats de Barcelone en juillet 1936 — puisqu’il sera accusé d’avoir participé à l’incendie de l’église de Santa Coloma — , puis s’était enrôlé comme milicien.

En février 1939, avec des militants de la FIJL de San Adriá de Besós, il participait à la formation de l’Union des Jeunesses Antifascistes (UJA), un des tous premiers organismes de résistance au régime franquiste. Fondateur de l’UJA à Santa Coloma, il était avec Fernando Villanueva Martínez responsable du renseignement, appelé "section espionage".
Arrêté avec tous les membres de l’UJA (une vingtaine) en mai-juin 1939, il était traduit devant le Conseil de guerre permanent et spécial de Badalone qui le 2 janvier 1940 le condamnait à la détention à perpétuité (trente ans). Sept des accusés étaient condamnés à la même peine, tandis que cinq autres étaient condamnés à mort. Seul Manuel Campeny Pueyo sera exécuté, les quatre autres voyant leur peine commuée en détention perpétuelle. Le 30 juin 1941 Miguel Colás Tamborero était transféré au Détachement de Travail de Lérida, puis en avril 1944 à la prison de Talavera de la Reina.


Dans la même rubrique

0 | 5

COLLADO, Miguel
le 14 novembre 2014
par R.D.
COLAS CENZANO, José Maria
le 14 juillet 2014
par R.D.
COLOMBO, Andres [GARCIA DE LA RIVA COLOMBO, Andres]
le 23 février 2014
par R.D.
COBA CABRERA, Juan, José
le 17 février 2014
par R.D.
“COJO”
le 12 février 2014
par R.D.