Bandeau
Los de la sierra
Slogan du site
Descriptif du site
Né en 1945
BLANCO CHIVITE, Manuel Antonio
Journaliste - FRAP - Madrid (Nouvelle Castille)
Article mis en ligne le 14 février 2007

par R.D.
logo imprimer

Journaliste et père de deux enfants, Manuel Antonio Blanco Chivite avait été arrêté suite à une dénonciation le 24 juillet 1975 en même temps que quatre autres militants du Frente Revolucionario Antifascista y Patriotico (FRAP) : Pablo Mayoral Rueda, Vladimiro Fernández Tovar, Fernando Sierra Marco et José Humberto Baena Alonso. Mis à l’isolement pendant vingt cinq jours, privés de toute défense, les cinq "suspects" étaient torturés pour leur faire avouer leur participation à l’attentat commis le 14 juillet précédent où un commando du FRAP avait abattu à Madrid le membre de la Police Armée Lucio Rodríguez Martínez. Tous avoueront sous la torture puis se rétracteront lors du Conseil de guerre qui se tint le 11 septembre à la caserne El Goloso près de Madrid.

Manuel Antonio Blanco Chivite a été condamné à mort le 12 septembre avec Vladimiro Fernández Tovar et José Baena Alonso. Les autres étaient condamnés à trente et vingt cinq ans de prison. Manuel Antonio Blanco Chivite et Vladimiro Fernández Tovar verront leur peine commuée en longue détention tandis que José Baena Alonso était fusillé à Madrid le 27 septembre 1975 avec deux autres militants du FRAP, Ramón García Sanz et José Luis Sánchez-Bravo Solas et deux militants de l’ETA, Juan Paredes Manotas Txiki et Angel Otaegui Etxeberria Otaegui. Ce sont les cinq derniers fusillés du régime franquiste.

P.S. :

P. Celhay "Consejos de guerra...", op. cit.//


Dans la même rubrique

0 | 5

BLASCO FERRER, Julian
le 26 mars 2017
par R.D.
BLASCO BLASO, Rafael
le 25 février 2017
par R.D.
BLESA MARTINEZ, Antonio
le 11 septembre 2016
par R.D.
BLANCO, Pedro
le 13 mai 2015
par R.D.
BLASCO RAMIREZ, Eusebio
le 21 décembre 2014
par R.D.


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2