Bandeau
Los de la sierra
Slogan du site
Descriptif du site
BERENGUER CLEMENTE, Juan « El CARMONA »
Né à Huercal-Overa (Almeria) en 1887 - MLE – CNT – Barcelone (Catalogne)
Article mis en ligne le 14 août 2013
dernière modification le 19 décembre 2013

par R.D.
logo imprimer
JPEG - 101.3 ko
Juan Berenguer Clemente

Juan Berenguer Clemente El Carmona, comme beaucoup d’émigrés murciens à Barcelone, résidait au lotissement ouvrier de Casas Baratas de Prat Vermell où son père Juan Berenguer Menendez avait été en 1930 l’un des fondateurs de l’Athénée libertaire local.

En 1932 il aurait été déporté à Villaviciosa et à son retour avait été licencié de la Compagnie des tramways où il travaillait. A l’été 1934 il avait intégré la commission formée par la CNT lors de la grève des locataires à Prat de Vermell. A la même époque il fut particulièrement actif lors de la grève menée dans la Zone Franche par les ouvriers extracteurs de sable.

Lors du coup d’état franquiste de juillet 1936, il participa aux combats de rues et notamment à l’attaque de la caserne de Lepanto. Il fut ensuite délégué du Comité révolutionnaire de Prat de Vermell.

Arrêté à la fin de la guerre, il fut interné le 17 juillet 1939 à la prison Modelo. Traduit devant un conseil de guerre tenu le 15 décembre 1941, il fut condamné à 12 ans de détention, peine qui fut par la suite commuée en 6 ans.

En 1919 un Berenguer – le père ou le fils ? - fut le délégué du syndicat des lampistes lors du congrès de la CNT.

P.S. :

Sources : M. Iñiguez « Enciclopedia… », op. cit.// P. Lopez Sanchez « Rastros de rostro en un prado rojo y negro…. », op. cit.// http://rastrosderostros.wordpress.com/ //

Iconogr. : P. Lopez Sanchez.




Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2