Bandeau
Los de la sierra
Slogan du site
Descriptif du site
Né à Valence – mort le 21 novembre 1956
BARTRINA VILLANUEVA, José
Médecin - PCE - Valence (Levant) & La Corogne (Galice)
Article mis en ligne le 30 janvier 2007

par R.D.
logo imprimer

Remis en liberté provisoire en 1944 après avoir subi une peine de prison liée à la guerre civile, José Bartrina Villanueva réintégrait la lutte dans les rangs du Parti communiste valencien. Il participait activement à la formation du premier Comité régional valencien dont il était nommé secrétaire de propagande. Lorsque ce comité avait été démantelé en mars 1944, José Bartrina était parvenu à s’enfuir avec sa compagne Carmen Orozco Muñoz et à gagner Madrid où tous deux étaient arrêtés.

Après sa libération, José Bartrina Villanueva était envoyé en 1946 en mission en Galice où il devait s’occuper de la propagande et de la guérilla. Il a été arrêté en juillet (1948 ?) et a été traduit devant le conseil de guerre qui s’est ouvert à La Corogne le 18 octobre 1948 contre José Gómez Gayoso Juan, Antonio Seoane Ramos Julian , Carmen Orozco Muñoz, Josefina González Cudeiro, María Blázquez Del Pozo, José Rodríguez Campos, Clementina Gallego Abeledo (compagne du guérillero Juan Gallego Comandante) et les agents de liaison José Ramón Díaz et Juan Martínez. José Bartrina était condamné à mort avec Antonio Seoane Ramos et José Gómez Gayoso, mais seuls ces deux derniers verront leur peine confirmée et seront exécutés le 6 novembre à La Corogne. Bartrina verra sa peine commuée en de longues années de prison et mourra à la prison d’Alcalá de Henares le 21 novembre 1956 des suites des mauvais traitements endurés.

P.S. :

H. Heine "A Guerrilla...", op. cit. // A. Sorel "Busqueda, reconstruccion...", op. cit. // El Ideal Galego, La Corogne, 19 octobre 1948 // B. M. Vazquez "Galicia na II republica...", op. cit. // S. Serrano "Maquis...", op. cit. //


Dans la même rubrique



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2