Bandeau
Los de la sierra
Slogan du site
Descriptif du site
Né à Velez Malaga en 1929 - fusillé le 6 mai 1953
ARREBOLA ARREBOLA, Julio « JAIME » ; « HIJO DE CEFERINO »
Paysan - Groupe de José MUÑOZ LOZANO "ROBERTO" - Grenade & Malaga (Andalousie)
Article mis en ligne le 10 janvier 2007

par R.D.
logo imprimer
JPEG - 7.2 ko
Julio Arrebola Arrebola

Julio Arrebola Arrebola Jaime, qui habitait à la ferme Del Pino à Huit (Malaga) s’était intégré le 23 mai 1949 à l’Agrupacion Roberto de José Muñoz Lozano Roberto où il était membre du groupe de Felipe. Par vengeance la Guardia Civil incendiera la ferme de son père Angel, puis ultérieurement assassinera celui-ci.

Julio Arrebola Arrebola sera l’un des derniers guérilleros de l’Agrupacion à étre capturé par les forces de l’ordre à l’hiver 1951. Lors du conseil de guerre tenu le 24 février 1953 il a été accusé :
-  De participation le 21 février 1949 avec Felipe, Vicente, Marcos , Ceferino et Lorenzo à l’enlèvement de Luis Benítez Porras de Antequera et pour lequel les guérrilleros avaient reçu une rançon de 500.000 pesetas.
-  De participation avec José Muñoz Lozano Roberto, Felipe, Pascual, Ignacio, Sebastian, Tomas, Gillermo et Andres à l’affrontement du Cerro de Las Viboras le 19 janvier 1950.
-  De participation le 1 février 1950 à l’affrontement aux grottes de Comares où avait été blessé un membre de la Guardia civil.
-  De participation le 31 août 1950 avec le groupe de « Felipe » au désarmement du Guardia Civil Manuel Jiménez à la ferme Zapata, district de Canillas de Aceituno.
-  De l’enlèvement le 7 mai 1951 avec Felipe et Andres de Lucas López, propriétaire de la ferme Caramer, district de Alhama, libéré contre une rançon de 109.000 pesetas.
-  De participation le 23 septembre 1951 avec Felipe et Sebastian à l’enlèvement puis à l’exécution de José Villalba Fernández.
-  De collaboration le 24 septembre 1951 à l’enlèvement de José Fernández García propriétaire de la ferme San Isidro du quartier de El Palo (Malaga)
-  De participation avec le groupe de Felipe le 13 décembre 1951 à lenlèvement d’Alfredo López Peláez,de Alhama de Granada, libéré contre une rançon de 20.000 pesetas.
-  D’avoir participé à la pendaison de Ricardo.

Condamné à mort avec Sebastian Martin Vozmediano Teniente Veneno, José Martin García Andrés et les frères Manuel et Antonio Jurado Martín Los Frailes, Julio Arrebola Arrebola Jaime a été exécuté le 6 mai 1953 au cimetière de Grenade.

(certaines sources l’appellent Julio ARRÉBOLA RUIZ)

P.S. :

J. A. Romero Navas "Censo...", op. cit. //S. Serrano "Maquis...", op. cit. // F. Aguado sanchez "El maquis...", op. cit.//

Iconogr. : J. A. Romero Navas


Dans la même rubrique

0 | 5

ARROYO FERNANDEZ, Angel « RUBIO »
le 11 mars 2018
par Webmestre
ARTIGAS CABRE, José
le 22 janvier 2017
par R.D.
ARRANZ CASTILLO, Amparo
le 4 janvier 2017
par R.D.
ARTUS CABERO (ou CORDERO), Gregorio
le 24 juillet 2016
par R.D.
ARTIGUES SERRA, Antonio
le 24 juillet 2016
par R.D.


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2