Bandeau
Los de la sierra
Slogan du site
Descriptif du site
ARES PEREZ, Abel « EL ABEL »
Né à Toral de Los Vados (Leon) le 29 mars 1909 – mort en 1998 - Journalier - PSOE - UGT - Federación de Guerrillas León-Galicia (Leon & Galice)
Article mis en ligne le 6 janvier 2007
dernière modification le 9 mai 2014

par R.D.
logo imprimer
JPEG - 95.8 ko
Abel Ares & Matilde Franco (1953)

Paysan socialiste Abel Ares Pérez El Abel avait participé à la révolution d’octobre 1934 ce qui lui avait valu d’être emprisonné. Lors du soulévement franquiste de juillet 1936, il rejoignait le 19 juillet, à la tête de membres des syndicats CNT et UGT du bâtiment de Toral de Los Vados, les milices organisées à Villafranca del Bierzo par le cénétiste José Landera Cachón Periquete, puis aux cotés de Eloy et Cesar Terrón Abad organisait la défense de la zone du Fabero attaquée par la Guardia Civil et les phalangistes venus de Ponferrada. Après l’occupation de la zone à la fin août par les franquistes il partait pour le front asturien avec 700 habitants du Bierzo sous le commandement de Vicente Campillo, inspecteur de police de Ponferrada. Il était nommé lieutenant de l’Armée du nord au Bataillon Pilona.

Après la chute du front asturien, il retournait en Galice où fin 1937 il était responsable d’un groupe de neuf hommes à Toral de los Vados et entretenait des contacts avec d’anciens membres des syndicats de l’usine de ciment du village. Il opérait alors dans le Bierzo où il connaissait très bien le terrain et se spécialisait dans le passage des fleuves. Au printemps 1941 il s’intègrait à l’important groupe de fugitifs de la zone de Casaio. Membre du groupe de Manuel Girón Bazán Girón il participait à la structuration de la guérilla. Le 24 avril 1942 il participait aux monts Ferradillo à la réunion de vingt quatre guérilleros qui fondaient la Federación de Guerrillas de Leon Galicia dont il devenait l’un des dirigeants.

En 1944 avec Marcelino Fernández Villanueva, César Rios Rodríguez et Abelardo Gutiérrez Alba il allait à Lugo pour y établir des bases et contrer l’influence communiste. Les 10-12 octobre 1944, lors du 4è congrès de la Federación, Abel Ares Pérez était nommé adjoint de la 1° Agrupación commandée par César Rios Rodríguez. Il participait au cours de l’année 1945 à de nombreux sabotages contre les voies ferrées et les centrales électriques de la zone du Bierzo. En juillet 1946, encerclé avec Evaristo González Pérez "Rosesvinto" à Penedelo (Leon) il parvenait à s’échapper.

En 1947 il formait son propre groupe avec César Rios Rodríguez dans la zone de Villafranca del Bierzo. Le 7 décembre 1948 Abel Ares Pérez, sa compagne Matilde Franco Canedo et le cénétiste Amadeo Ramón Valledor se faisaient conduire dans le taxi d’un ami, de Toral de Los Vados à Oviedo, puis le 13, par leurs propres moyens, passaient en France.

Abel Ares Pérez qui était revenu en Espagne en 1992 est mort à Toral de los Vados en 1998.

P.S. :

Sources : H. Heine "A guerrilla...", op. cit.// S. Serrano "La guerrilla...", op. cit.// S. Serrano "Cronica de los ultimos...", op. cit. // F. Aguado Sanchez "El maquis...", op. cit. //F. Martinez Lopez "Guérillero contre...", op. cit.// S. Serrano "Maquis...", op. cit.// Site internet http://geocities.com , novembre 2002 (Muerte en el Bierzo : recuperando la memoria de mi tio José Landera Periquete/ José Antonio Landera ) // F. X. Redondo Abal « Botarse ao monte… », op. cit.//

Iconogr. : SSL pp. 185, 279


Dans la même rubrique



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2