Bandeau
Los de la sierra
Slogan du site
Descriptif du site
ARAGO BOCILLO, Francisco
Né à Poble Sec (Barcelone) le 2 septembre 1916 - mort le 23 juillet 2009 - FIJL - MLE - CNT- Barcelone (Catalogne)
Article mis en ligne le 2 janvier 2007
dernière modification le 20 juillet 2013

par R.D.
logo imprimer

Militant du Bas Llobregat, Francisco Aragó Bocillo (souvent appelé Borillo) avait demandé en 1947 à l’organisation de l’exil l’envoi de militants pour renforcer l’action dans la région. Deux groupes d’action, formés de cinq et sept membres respectivement, étaient effectivement envoyés en renfort.

En août 1947 Francisco Arago était arrêté avec vingt six autres militants dont les membres des groupes d’action Luis Agustin Vicente Luis Ruiz Costa, Julian Nuñez Gil, Cristobal Castellví Sabater, José Asensio García, Saturnino Sanz Velilla, Francisco Sánchez Berenguer et d’autres.

Tous étaient accusés d’avoir participé à un sabotage à l’usine Sanson de San Feliu de Llobregat et à une série d’attentats commis en mai et août 1947 contre des pylones de haute tension électrique de la compagnie Riegos y Fuerzas del Ebro. Transférés à Barcelone où ils étaient internés et torturés pendant quarante deux jours dans les cachots de la Préfecture de police, ils ont été traduits devant le Tribunal d’espionnage qui s’est réunit à Barcelone en mars 1953. Francisco Aragó Bocillo a été condamné à trente ans de détention tandis qu’étaient condamnés à mort Luis Agustin Vicente (en fuite après s’être évadé), Julian Nuñez Gil et Cristobal Castellvi Sabater. Emprisonné à La Modelo de Barcelone, Francisco Aragó Bocillo assurait en 1950 avec Ginés Urrea Piña les liaison avec le Secrétariat Intercontinental (SI) de l’exil au sein du Comité intérieur de la prison.

Francisco Arago Bocillo, toujours fidéle à ses idéaux libertaires, est décédé à Viladecans (Barcelone) dans la nuit du 23 juillet 2009.

P.S. :

Sources : M. Iñiguez "Enciclopedia...", op. cit.// A. Tellez "Facerias...", op. cit.(l’appelle Arago Burillo) // La Vanguardia, Barcelone, 1 octobre 1947 // A. Paz "El anarquismo contra...", op. cit. // Communiqué de la CNT le 22 février 1952 // Rapport de S. Sanz Velilla à A. Tellez // Informations transmises par son petit fils (juillet 2009) //


Dans la même rubrique



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2