Bandeau
Los de la sierra
Slogan du site
Descriptif du site
APARICIO SALVADOR, Tomás "NANO de SANS"
Ouvrier du textile - MLE - CNT - Barcelone (Catalogne)
Article mis en ligne le 30 décembre 2006
dernière modification le 1er janvier 2016

par R.D.
logo imprimer

C’est en 1920 que Tomás Aparicio Salvador Nano de Sans avait adhéré à la CNT. Le 10 décembre 1924 il fut arrêté, accusé d’avoir participé l’année précédente à une attaque à main armée.

Ouvrier après la guerre civile à l’usine <i<Tapias y Pujol de Barcelone, il y collectait les cotisations syndicales et diffusait la presse clandestine. Tomás Aparicio Salvador a été à partir de janvier 1952 membre du Comité régional catalan comme rapporteur. Il a été arrêté à l’été 1953 lors du démantèlement du Comité national de Cipriano Damiano González à Barcelone où avaient également été arrêtés Pablo Borjas (syndicat de la construction), Agustin Barrera Coroma, Miguel Castell Balada, Ignacio Sierra Viu, Eduardo José Esteve Germen, José Torremocha Arias et Sebastian Calvo Sahún (tous du syndicat des spectacles), Manuel Muñoz Martínez (membre du CN à Saragosse), Benita Barcena Bustamante (estafette et agent de liaison du CN), Celedonio Pérez Bernardo (délégué du CN à la régionale Centre à Madrid).

Lors du conseil de guerre tenu à Barcelone le 5 février 1954 contre ces militants (dix neuf en tout) Tomás Aparicio Salvador a été condamné à cinq ans d’emprisonnement.

P.S. :

Sources : A. Tellez "Sabaté...", op. cit. // C. Damiano "La resistencia libertaria...", op. cit. // Jugement du Conseil de guerre (procés n°2752/52) célébré à Barcelone le 5 février 1954// M. Iñiguez "Enciclopedia...", op. cit. //


Dans la même rubrique



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2