Bandeau
Los de la sierra
Slogan du site
Descriptif du site
ANO BLASCO, Pascual « RAMÓN » ; "MORENO" ; « EL GABARDINA »
Né à Alcala de Chivert (castellon) en 1913 - tué le 25 décembre 1947 - Boulanger - PCE - AGL, 11° secteur - Valence & Castellon de la Plana (Levant)
Article mis en ligne le 29 décembre 2006
dernière modification le 9 décembre 2013

par R.D.
logo imprimer
JPEG - 81.3 ko
Pascual Año Blasco

Au début 1947 Pascual Año Blasco Ramón était le responsable des groupes urbains de Valence appelés Grupos de cazas de Ciudad. Fort de huit hommes son groupe a été l’auteur, entre autres actions et selon les autorités, de l’explosion d’un pont près de Paiporta sur la ligne de chemin de fer Valence-Madrid, de plusieurs attentats sur la ligne de chemin de fer de Barcelone, du sabotage d’un transformateur à la gare centrale d’Aragon à Teruel action qui provoquera le déraillement d’un train et causera plusieurs victimes.

Lors d’une rafle de la Guardia Civil, il était parvenu à se cacher sous un lit pendant toute une journée avant de profiter d’un moment d’inattention des gardes qui stationnaient devant la porte, pour s’enfuir par les toits.

Après avoir gagné la Sierra il était avec Tovarich l’un des adjoints d’un groupe du 11° secteur de l’Agrupación Guerrillera de Levante (AGL), secteur commandé par Francisco Jurado Nelson.

En décembre 1947, alors qu’il se trouvait dans une taverne de la route de Barcelone avec son compagnon José Fayos Sanz, un policier arrêtait un suspect. Les deux compagnons quittaient rapidement l’établissement par une autre issue mais étaient interceptés par un autre policier et emmenés vers la Préfecture de police. En chemin, Pascual Año, qui était menotté à José Fayos, sortait un pistolet de la poche de son pantalon -ou selon d’autres sources s’emparait du pistolet de l’un des gardes -, ouvrait le feu sur l’un des agents puis prenait la fuite avec son camarade. Arrivés à un passage à niveau les deux hommes parvenaient à grimper dans la motrice d’un train qui circulait à petite vitesse. Après avoir obligé le conducteur à accélérer pour ne pas être rattrapé par les agents qui les poursuivaient, et après que le train ait gagné la campagne, les deux compagnons descendaient et tentaient de gagner la route de Barcelone. En plein champ ils croisaient un jeune chasseur qui, s’appercevant qu’ils étaient menottés, leur tirait dessus, blessant José Fayos à la tête, et entraînant un tir de riposte de Pascual Año. Aprèsa voir gagné la route de Barcelone, les deux fugitifs parvenaient à arrêter une voiture qu’ils obligeaient à les conduire vers Moncada mais qui tomba en panne peu après. Tous deux partaient alors à travers champs vers la montagne. Après avoir rencontré des ouvriers qui, avec un pic, dirent sauter l’anneau central des menottes, les deux compagnons se séparaient et par des chemins différents allaient à Puebla de Vallona où ils se cachaient chez un agent de liaison. Tandis que José Fayos repartait pour Valence, Pascual Año rejoignait un de ses points d’appui au village de Marines (Valence) où le 25 décembre 1947 il était localisé par la Guardia Civil. Après avoir été grièvement blessé Pascual Año se serait tiré une balle dans la tête pour ne pas tomber vivant aux mains des forces de répression.

Sa compagne, Adela Cervello Monto, et un agent de liaison, Francisco Camps, étaient également arrêtés.

Son camarade José Fayos Sanz sera arrêté à Silla dans les premiers mois de l’année 1948.

P.S. :

Sources : F. Aguado Sanchez "El maquis...", op. cit. (dit qu’il faisait partie du 17° secteur de l’AGL) // A. Diaz Carmona "Bandolerismo contemporeano", Ed. Compania bibliografica española, 1969 // T. Cossias "La lucha contra el maquis...", op. cit. //V. Gabarda Cebellan "Els afusellaments...", op. cit. // J. Sanchez Cervello "Maquis...", op. cit. // Informations transmises par son petit fils (avril 2010) // S. F. Cava "Los guerrilleros...", op. cit. (dit qu’il a été tué le 28 décembre 1947)//


Dans la même rubrique

0 | 5

ANTONIO MARTELL, Miguel « TON d’ARCAVELL »
le 11 mars 2018
par Webmestre
ANAYA
le 23 octobre 2016
par R.D.
ANDRES LOPEZ, Marcos
le 27 mars 2016
par R.D.
ANON SANTOS, Juan
le 1er janvier 2016
par R.D.
ANTUNEZ LUNA, Pedro « El de la FELICIANA »
le 6 décembre 2015
par R.D.


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2