Bandeau
Los de la sierra
Slogan du site
Descriptif du site
Né à Lillo del Bierzo - tué en octobre 1936
ÁLVAREZ GONZÁLEZ, Perfecto « CARRERO »
Mineur - CNT ? - Vega de Espinareda (Leon)
Article mis en ligne le 12 décembre 2006

par R.D.
logo imprimer

Perfecto Alvarez González Carrero, mineur de Vega de Espinareda (Leon) faisait partie d’un groupe de fugitifs qui à l’automne 1936 avait tenté de gagner la zone de San Pedro de Olleros et Morela dans l’intention de passer en zone républicaine aux Asturies. Il a été tué en octobre 1936 avec le cénétiste José Landera Cachon Periquete par un groupe de phalangistes et de la Guardia Civil de Vega de Espinareda et de Fabero.

Le groupe s’était caché dans une maison et avait et été dénoncés par la femme d’un phalangiste. Plus de soixante dix phalangistes et membres de la Guardia Civil attaquaient la maison où le groupe mal armé de fusils et grenades décidait de se défendre. Pendant la nuit, quatorze membres du groupe parvenaient à rompre l’encerclement et à s’échapper tandis que Perfecto Alvarez González et José Landrera Cachon restaient à l’intérieur pour couvrir leur fuite. Au petit matin, sans plus espoir de pouvoir résister tous deux se cachaient dans les combles de la maison où ils étaient finalement découverts par les assaillants.
Six phalangistes armés les conduisaient, attachés à la queue d’un cheval vers San Pedro de Olleros en les frappant à coups de culasses. Perfecto Alvarez González, dégoulinant de sang avait alors dit qu’il ne voulait pas continuer à marcher. Après l’avoir obligé à s’agenouiller et à réciter un pater noster, il était abattu de plusieurs balles. José Landera Cachón refusait de s’agenouiller et traitait ses tortionnaires d’assassins. Il reçut trois tirs et alors que, mortellement blessé, il continuait d’injurier ses assassins, l’un d’entre eux l’égorgeait comme une bête. Le corps des deux hommes restera plusieurs heures sur place et l’instituteur de San Pedro de Olleros sera obligé d’amener ses élèves contempler l’horrible spectacle. Puis tous deux seront enterrés au bord du chemin après que les phalangistes les aient dépouillé de leurs montres et leurs chaussures.

Le nom de Perfecto Alvarez González figurait avec d’autres dont Cesar Terron Abad sur un avis de recherches du Tribunal militaire spécial de Ponferrada émis le 15 avril 1938.

Les restes de José Landera Cachón et de Perfecto Alvarez González seront exhumés en juillet 2002 grace aux efforts de l’Associacion para la recuperacion de la memoria historica.

P.S. :

Internet, août 2001 (recherches familiales menées par José Antonio Landera Gea)// Site internet www.geocities.com, novembre 2002 (Recuperando la memoria de mi tio, José Landera Perriquete ) //


Dans la même rubrique

0 | 5

ALVAREZ ALVAREZ, Jesus
le 19 septembre 2015
par R.D.
ALVARO PERALES, Daniel
le 3 août 2015
par R.D.
ALVAREZ BRUALLA, Manuel
le 3 août 2015
par R.D.
ALVARADO, Irineo
le 3 août 2015
par R.D.
ALVAREZ PEREDA, Angel
le 12 juillet 2015
par R.D.


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2