GARCIA VAZQUEZ, Miguel « DUENAS » ; « BOTASFINAS »

Né à Fuenteovejuna en 1929 – fusillé le 30 janvier 1953 - Paysan - MLE - CNT - Villaviciosa - Groupe de Dionisio HABAS RODRÍGUEZ "DURRUTI" - Séville & Cordoba (Andalousie)
dimanche 13 juillet 2008
par  R.D.
popularité : 16%

JPEG - 39.3 ko
Miguel Garcia Vazquez

En 1946 Manuel García Vázquez Botasfinas était membre du groupe du libertaire Dionisio Habas Rodríguez Durruti formé de militants de la CNT (Florentino Martín Benítez Vicente Del Puerto, Antonio Serrano Ruiz Mohino) et du parti communiste (Jose Muñoz Castro Chaparro, Ricardo García Rodríguez Caraquemá, Manuel Moreno Hernandez Minero, Manuel Doroteo Duran Gordillo Ferreras). Le groupe était actif dans la région de Cazalla (Séville) jusqu’aux limites avec la province d’Estrémadure. En 1947 ce groupe constituait le 150è Bataillon d’Hilario Martínez Aranda Godoy del Pueblo. Le bataillon allait se fractionner en petites unités et se montrer très actif dans toute la partie nord de la province de Séville. Le 12 mars 1947 sur le district de Hornachuelos, Miguel García Vázquez Botasfinas et Bernabé Caballero Calvo El Cojo de La Porrada abattaient le chevrier Manuel Castillejo Ortiz qui était un indicateur.

Fin juillet 1949 Miguel García Vázquez Dueñas, Alfredo Moreno Antonio, Antonio Serrano Ruiz Mohino et Dionisio Habas Rodríguez Durruti attaquaient la ferme Aguafria, district de Santa Olalla (Huelva). Pris en chasse par la Guardia Civil, ils étaient accrochés le 1er août à la ferme Valdijerno à Zufre (Huelva). Dans l’affrontement Alfredo Moreno Antonio perdait un oeil mais tous parvenaient à s’échapper.

En 1950 il ne restait plus de la 3è Agrupacion que huit guérilleros : quatre communistes – Hilario Martinez Aranda Godoy del Pueblo , Manuel Moreno Hernandez Minero, Manuel Doroteo Durán Gordillo Ferrera, Adriano Collado Cortes Zoilo — et quatre anarchistes – Dionisio Habas Rodríguez Durruti, Florencio Martin Benitez Vicente del Puerto, Miguel García Vázquez Botasfinas, Antonio Serrano Ruiz Mohino.

Fin 1950 tous décidaient d’abandonner la guérilla et tentaient de survivre en travaillant dans les fermes de la région. Miguel García Vazquez et Florencio Martin Benitez, avec l’aide de la CNT de Séville avaient trouvé un travail dans une étable et laiterie, rue San Luis à Séville.

Le 19 juin 1951 la police arrêtait à l’étable Florencio Martín Benito Vicente del Puerto et Miguel García Vázquez. Après qu’ils aient été torturés, les deux guérilleros donnaient la piste de leurs anciens compagnons et le lendemain Dionisio Habas Rodríguez Durruti et Antonio Serrano Ruiz Mohino étaient arrêtés sans résistance à Aznacollar (Séville) où la CNT leur avait trouvé un travail aux eaux et forêts. Parallèlement plus de quinze personnes accusées d’être des complices ou des agents de liaison étaient arrêtées entre Aznacollar et Séville. Puis la Guardia Civil remontait la piste et capturait les anciens guérilleros communistes qui s’étaient réfugiés dans la zone de Badajoz.

Le 12 décembre 1952 s’ouvrait un conseil de guerre contre Miguel García Vázquez Botasfinas, Dionisio Habas Rodríguez Durruti et Hilario Martinez Aranda Godoy del Pueblo ainsi que contre 58 collaborateurs. Les trois guérilleros étaient condamnés à mort et, le 3 janvier 1953 étaient fusillés au cimetière San Fernando de Séville.

Un second conseil de guerre avait lieu en février 1953 contre Manuel Doroteo Duran Gordillo Ferrera, Felix Ricardo Garcia Arellano Zoilo et Manuel Moreno Hernandez Minero qui étaient condamnés à mort. Seul Manuel Moreno Hernandez verra sa peine commuée, les deux autres étant fusillés le 23 mars 1953. Enfin en avril 1953 se réunissait un nouveau conseil de guerre contre Florencio Martin Benitez Vicente del Puerto et Antonio Serrano Ruiz Mohino qui étaient condamnés à mort et fusillés le 11 mai suivant.


Sources : J.M. Molina "El movimiento clandestino...", op. cit.// F. Moreno Gomez "La resistencia...", op. cit. // F. Aguado Sanchez "El Maquis...", op. cit. // S. Serrano "Maquis...", op. cit. //

Iconogr. : F. Moreno Gomez.


Brèves

18 décembre 2016 - LA REPRESSION A HUESCA 1936-1945

Un nouveau livre de Raul Mateo Otal & Victor Pardo Lancina Todos los nombres. Víctimas y (...)

20 novembre 2014 - HOMMAGE AUX 545 FUSILLES A HUESCA

15 octobre 2014 - NOUVEAU LIVRE sur Manuel SABATE LLOPART

Josep CLARA "Manolet Sabaté, apparent de maqui " ( Ed. Rafael Dalmau, Batcelona, setembre 2014, (...)

8 juin 2014 - NOUVEAU LIVRE SUR LA GUERILLA DE CASTILLE - LA MANCHE

Aurellio Pretel Marin & Manuel Fernandez de Sevilla Martinez "Maquis y resistencia en la (...)

27 mai 2014 - POUR LA PETITE NIECE DE MARTIN ARNAL MUR

L’adresse de votre mail (lalyam@ ????) comporte une erreur, je ne puis vous répondre. RECONTACTEZ (...)