Bandeau
Los de la sierra
Slogan du site
Descriptif du site
ALHARILLA MORALES, Alfonso
Né à Bujalance (Cordoba) en 1922 - fusillé le 22 novembre 1941 - FIJL - CNT - Bujalance (Cordoba) - Andalousie
Article mis en ligne le 2 décembre 2006
dernière modification le 26 octobre 2014

par R.D.
logo imprimer

Á l’automne 1941 Alfonso Alharilla Morales avait été arrêté avec José Gallardo et Francisco Nievas. Tous trois, âgés de 18 ans environ, étaient accusés d’avoir participé à des attaques de fermes. Après un jugement pris en très grande urgence, ils étaient fusillés le 22 novembre 1941, à 8h du matin, contre le mur du cimetière de Bujalance (Cordoba). Alfonso Alharilla Morales, dont le père et le frère ainé avaient déjà été fusillés par les franquistes, fit face au peloton d’exécution et montrant sa poitrine, cria "Riez lâches ! Les anarchistes ne craignent pas la mort ! Vive la FAI !".

P.S. :

Sources : F. Moreno Gomez "Cordoba...", op. cit. (Témoignage de José Moreno Salazar) // F/ Moreno Gomez "La resistencia...", op. cit. // M. Iñiguez "Enciclopedia...", op. cit.//


Dans la même rubrique

0 | 5

ALLUE, Francisco
le 31 juillet 2016
par R.D.
ALETI MIRO, José
le 12 juillet 2015
par R.D.
ALMAZAN FELEZ, Guillermo
le 30 mai 2015
par R.D.
ALLUE MARTINEZ, José
le 30 mai 2015
par R.D.
ALIACAR GARRALAGA, Ignacio
le 30 mai 2015
par R.D.


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2