Bandeau
Los de la sierra
Slogan du site
Descriptif du site
CORDON CORDON, José « COGOLLERO »
Né à Benalua de las Villas (Grenade) en 1917 - Paysan - CNT ? - Groupe de Manuel CASTILLO PADILLA « SALSIPUEDES » & de Juan GARRIDO DONAIRE "OLLAFRÍA" - Jaen & Grenade (Andalousie) - Bordeaux (Gironde)
Article mis en ligne le 7 juillet 2007
Dernière modification le 4 novembre 2013

par R.D.

Evadé d’un camp de travail en 1940, José Cordón Cordón Cogollero était en 1941 membre du groupe de Manuel Castillo Padilla Salsipuedes dont la base était située dans la Sierra de los Trujillos (Grenade). En février1943, après la mort de Manuel Castillo Padilla, le groupe était commandé par le cénétiste Juan Garrido Donaire Ollafria. José Cordón Cordón Cogollero appartenait à ce groupe dans la province de Grenade où avec Juan Garrido Donaire, José Martin Martin Maqueda Juanico, Rafael Donaire Bolivar Chorra, Rafael Carrasco Soto Porquero et Chavico, ils allaient rompre toutes relations avec la Parti communiste.

La Guardia Civil lui a imputé, outre divers affrontements armés, l’enlèvement de deux habitants de Iznalloz, et l’appropriation de 1.200 pesetas auprès de Sebastian Ortega le 29 août 1945 ainsi que de 5.000 pesetas auprès de Francisco Escudero à Colomera.

José Cordón Cordón Cogollero et Juan Garrido Donaire Ollafria parvenaient à passer au Maroc puis en novembre 1948 en France où tous deux s’installaient à Bordeaux.


Dans la même rubrique

0 | 5

CORBACHO BRAU, Manuel
le 27 septembre 2013
par R.D.
« CORBATA »
le 27 septembre 2013
par R.D.
CORDOBA GOMEZ, José
le 6 septembre 2013
par R.D.
« CORDOBES »
le 5 août 2013
par R.D.
CORDERO CORTES, Francisco
le 4 juillet 2013
par R.D.