Bandeau
Los de la sierra
Slogan du site
Descriptif du site
CIPRES, José « SARRAMIAN »
Né à Labata (Huesca) [ou à Mas de las Matas-Teruel ?] vers 1916 - mort le 4 juillet 1967 - MLE - CNT - Groupe de Francisco PONZAN VIDAL - Aragon - Mazamet (Tarn)
Article mis en ligne le 16 juin 2007
dernière modification le 29 mars 2014

par R.D.
logo imprimer

José Ciprés Sarramian était passé en France à la fin de la guerre civile et avait été interné au camp du Vernet où il rencontrait rapidement le militant libertaire Francisco Ponzan Vidal. Intégré au réseau monté par Francisco Ponzan il avait été arrêté fin 1942 à Toulouse mais avait été rapidement libéré. Ponzan l’avait alors installé dans une maison de campagne située près de Varilhes et appelée la ferme d’Archelles-du-Haut, qui servait de base de repos à tous ceux qui devaient franchir les Pyrénées. Le 26 mai 1944 la ferme était prise d’assaut par la milice. Par pur hasard José Ciprés n’était pas prèsent ce jour là , et, avec sa famille put se réfugier à Cante, à 2km de Saverdun puis à Toulouse.

Après la guerre José Cipres créera avec ses enfants une entreprise de bâtiment à Cugnaux (Haute Garonne). José Cipres est mort selon A. Tellez à Toulouse le 1er juin 1976 dans un accident d’automobile. Selon le journal Espoir il est décédé le 4 juillet 1967 de silicose à Mazamet dont il était membre de la FL-CNT. Y aurait il deux José Cipres ?

P.S. :

Sources : M. Iñiguez "Enciclopedia...", op. cit. //A. Tellez "La red de evasion...", op. cit. (dit qu’il est mort le 1er juin 1976 // Espoir, 4 février 1968//


Dans la même rubrique

0 | 5

CLAUDIN PONTES, Pilar
le 4 juin 2017
par R.D.
CLEMENTI MELIQUI, Antonio
le 17 juillet 2016
par R.D.
CLEMENTE BARBERAN, Manuel
le 13 mai 2015
par R.D.
CLEMENTE POZO, Daniel
le 10 mai 2015
par R.D.
CLOTA, Juan
le 16 avril 2014
par R.D.


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2