Bandeau
Los de la sierra
Slogan du site
Descriptif du site
Né à Torres (Jaén) en 1895 - fusillé le 20 mars 1947
CATENA SANJUÁN, Antonio « CATENA »
Ébéniste - PSOE - UGT - Groupe des frères GARCIA FUENTE "Los CHAPARROS" & de Manuel LOPEZ GUZMAN « PAJUELAS » - Jaén (Andalousie)
Article mis en ligne le 31 mai 2007

par R.D.
logo imprimer
JPEG - 58.6 ko
Antonio Catena Sanjuan

Accusé d’avoir fait partie pendant la guerre civile des jurés du tribunal populaire spécial de Jaén, Antonio Catena Sanjuán Catena avait fait l’objet d’un procés (n°22.770) pour "rebellion militaire". En juillet 1941 il était transféré à la prison de Santa Clara où il retrouvait son compatriote Manuel López Guzmán Pajuelas. En décembre tous deux étaient condamnés à mort lors d’un conseil de guerre et décidaient de s’évader. Le 17 janvier 1942 les deux hommes s’évadaient et gagnaient la Sierra Magina où tous ils se joignaient au groupe des frères communistes Tomas, Manuel et Francisco García Fuente Los Chaparros, le seul groupe existant alors dans la Sierra Magina.

En mai 1943 Antonio Catena Sanjuán et Manuel López Guzmán décidaient de prendre leur autonomie et constituaient leur propre groupe auquel appartenait également Juan Burgos Medina. Á la mi 1944 Antonio Catena Sanjuan décidait d’abandonner la lutte armée et se séparait définitivement de Manuel López Guzman. Il restait quelques mois caché dans la ferme de son ami Diego Fernández Montesinos Iniesto, puis muni de faux papiers partait pour Valence où il trouvait du travail comme ébéniste. Antonio Catena Sanjuán a été arrêté le 11 février 1945 par la Guardia Civil de Valence. Condamné à mort, il a été fusillé le 20 mars 1947 avec Leonardo Cayetano Peña Bellón Leonardo et Juan Antonio Sánchez Melgarejo Sargento. Le dernier membre du groupe, Juan Burgos Medina, qui avait été capturé le 12 février 1946, a été lui aussi fusillé le 20 mars 1947.

P.S. :

F. Aguado Sanchez "El Maquis...", op. cit. (indique à tort qu’il a été tué le 10 avril 1943 avec Manuel Lopez Guzman et José Maria Lechuga Pardo) // Revista de estudios historicos de la Guardia Civil, n°10, 1972 // L. M. Sanchez Tostado " Los maquis en sierra Magina...", op. cit. // L. M. Sanchez Tostado "La Guerra no acabo...", op. cit. // F. Moreno Gomez "La Resistencia...", op. cit. // Solidaridad Obrera, Paris, n°113, 6 avril 1947 //

Iconogr. : L. M. Sanchez Tostado.


Dans la même rubrique



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2