Bandeau
Los de la sierra
Slogan du site
Descriptif du site
CASTILLO CLARES CLARES, Félix « CLARES »
Né à Ocaña (Almeria) en 1914 - tué le 2 novembre 1949 - MLE - CNT - Gejar Sierra (Grenade) - Groupe de Ramon RODRIGUEZ LÓPEZ "RABANEO" & de Felix CASTILLO CLARES « CLARES » - Grenade & Malaga (Andalousie)
Article mis en ligne le 22 mai 2007
dernière modification le 17 juillet 2013

par R.D.
logo imprimer

Frère de Rafael, Felix Castillo Clares Clares Clares avait été arrêté le 4 avril 1939 et condamné en 1944 à la réclusion perpétuelle. Remis en liberté conditionnelle le 1er avril 1946 il gagnait immédiatement la Sierra. Felix Castillo Clares était d’abord membre du groupe de Ramón Rodríguez López Rabaneo avec Braguetas et Diaz, puis commandait ensuite un groupe de sept guérilleros de la 2° Compagnie de l’Agrupación Guerrillera de Grenada. La 2° Compagnie comprenait trois autres groupes commandés par Serafin Lorenzo De Castaras Serafin De Castaras (neuf hommes), Francisco Bonilla López Bonilla (cinq hommes) et José Luque López Cagaleto (dix hommes).

Felix Clares aurait succédé à son frère Rafael à la mort de ce dernier en novembre 1947, époque à laquelle les deux frères devaient être évacués vers Tanger par Vicente Castillo Muñoz. Il réorganisait alors le groupe dont faisaient partie Francisco Montes Andrés Patito, Juan Nieva Sánchez Espantanubes, José López Vilches Ponce, Antonio Cobos Lezama Lezama, Antonio García Medina Cotorra et Antonio Medina Montes Chumbo. Le groupe a effectué plusieurs attaques et trois enlèvements pour lesquels 30.000 pesetas de rançon ont été versées. Ils s’affronteront au moins à quatre reprises à la Guardia Civil blessant un lieutenant et deux gardes.

Felix Castillo Clares Clares a toujours refusé de s’intégrer à l’Agrupacion Roberto de José Muñoz Lozano de tendance communiste.

En avril 1948 Felix Castillo Clares et Juan Nieva Sánchez se rendaient à la Guardia Civil, proposant de collaborer. Tous deux étaient alors intégrés au groupe antiguérilla "T" ; leurs informations auraient permis, selon certaines sources, à la Guardia Civil de tuer le 10 janvier 1949 Cecilio Guerrero Moles Colador, Antonio López Ropero Eusebio, José Martinez Asensio Molatralla et Guerrero Ortiz, ainsi que le 25 mai 1949 Miguel Garcia Dionisio Isidro, José Fernández Vallejo Canela, Antonio Casto Moya German et José Ruiz Ledesma Avispa. Selon d’autres sources, leur "fausse collaboration" aurait permis à la guérilla de tendre plusieurs embuscades aux forces de la Guardia Civil. Toujours est-il que les deux hommes avaient regagné peu après la Sierra. Le 11 octobre 1949 un enlèvement dans le district de Lugros leur rapportait une rançon de 30.000 pesetas. Felix Castillo Clares aurait également été l’auteur le 23 octobre 1949 ( ?) de l’enlèvement de Torcuato Contreras de Cadix pour la libération duquel il aurait reçu une rançon de 75.000 pesetas.

Felix Castillo Clares Clares Clares a été tué avec Juan Nieva Sánchez Espantanubes le 2 novembre 1949 à Aguas Blancas près de Quentar (Grenade).

P.S. :

Sources : F. Aguado Sanchez "El Maquis...",op. cit. // V. Castillo "Recuerdos...", op. cit. // J. A. Romero Navas "Censo...", op. cit. //


Dans la même rubrique

0 | 5

CASTILLO ESCUDERO, Emiliano del
le 27 mars 2016
par R.D.
CASTILLO TRENADO, Teodoro « CIRUELA »
le 17 septembre 2014
par R.D.
CASTRA, Everardo
le 18 juin 2014
par R.D.
CASTRO RODRIGUEZ, Luis
le 10 février 2014
par R.D.
CASTRO CABALLERO, Serafin
le 10 février 2014
par R.D.


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2