Bandeau
Los de la sierra
Slogan du site
Descriptif du site
Né à Fuenterrabia (Guipuzcoa) le 17 août 1911 - fusillé le 16 janvier 1945
CARRERA OLASCOAGA, Jesús Pablo « PABLO »
PCE – Irun (Euskadi) - Madrid (Nouvelle Castille)
Article mis en ligne le 5 mai 2007
dernière modification le 21 octobre 2008

par R.D.
logo imprimer
JPEG - 6.5 ko
Jesus Carrera Olascoaga

Pendant la guerre civile Jesús Pablo Carrera Olascoaga Pablo était membre du comité central du Parti communiste d’Euskadi. Il était secrétaire du parti à Irun et secrétaire à l’ordre public à Bilbao.

A la fin de la guerre, il passait en France. Il effectuait un premier voyage d’information en Espagne à l’automne 1941. Début juin 1942, venant de France, il arrivait à Madrid chargé par Jesus Monzón Reparaz de prendre la direction de la délégation du Parti en Espagne, poste qui avait été provisoirement occupé par Jesus Bayón González Carlos après l’arrestation le 30 décembre 1941 d’Heriberto Quiñones González. Début 1943 il réorganisait le comité provincial de Guipuzcoa dont la principale activité se partageait entre l’aide aux prisonniers et le passage clandestin de frontière des envoyés du parti. Le secrétaire du comité était alors Honorato Morras Alonso avec comme trésorier et responsable à la propagande Pedro Arteaga González.

Fin février 1943, à son retour de San Sebastian où il avait acceuilli un groupe de cadres venant de France, Jesus Carrera était arrêté à Madrid. (Selon d’autres sources il aurait été arrété le 22 septembre en tentant de passer en France). En même temps que lui, et entre mars et avril, étaient arrêtés une cinquantaine de militants, dont la totalité de la nouvelle direction du parti et l’argentin Luis Alberto Quesada Cerván le secrétaire général de la Jeunesse Socialiste Unifiée (JSU). Traduit devant un conseil de guerre qui s’ouvrait à Alcala de Henares le 19 septembre 1944 contre vingt huit militants communistes, Jesus Carrera Olascoaga était le seul à être condamné à mort. Il a été fusillé le 16 janvier 1945 à Alacala de Henares. Il avait été remplacé à la tête du parti par Gabriel León Trilla.

Dans de nombreuses sources il est appelé Jesus Carreras.

P.S. :

S. Vilar "Historia del antifranquismo...", op. cit. // A. Ruiz Ayucar "El partido comunista...", op. cit. // H. Heine "La Oposicion...", op. cit. // V. Alba "La oposicion...", op. cit. // M. Gallo "Histoire de l’Espagne franquiste", R. Laffont, 1970 // F. Jauregui & P. Vega "Cronica del antifranquismo...", op. cit. // J. Estruch Tobella "El PCE...", op. cit. // Tiempo de historia, Madrid, n°34, septembre 1977// P. Fernandez Pancorbo "El maquis al norte...", op. cit. //F. Sanchez Agusti "Maquis a Catalunya...", op. cit. //S. Serrano "Maquis...", op. cit. //
Blog sur Jesus Carrera Olascoaga//


Dans la même rubrique



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2