Bandeau
Los de la sierra
Slogan du site
Descriptif du site
Né en 1916 - fusillé le 28 avril 1945
CARMONA VALDEOLIVAS, José « FANTASMA »
Ébéniste - PCE - Madrid (Nouvelle Castille)
Article mis en ligne le 2 mai 2007
dernière modification le 6 mai 2009

par R.D.
logo imprimer
JPEG - 116.3 ko
José Carmona Valdeolivas

C’est en 1931 que José Carmona Valdeolivas avait adhèré au Parti Communiste.En juillet 1936 il était libéré de la prison Modelo de Madrid où il se trouvait suite à des affrontements avec la police à Madrid lors de la grande grève de la construction. Volontaire dans les milices il combattait sur divers fronts et à la fin de la guerre se trouvait à Villar del Arzobispo (Valence). En tentant de revenir à Madrid, il était arrêté à Aranjuez et interné dans un camp de concentration pour vérification d’identité puis était rapidement libéré. Suite à une dénonciation il était à nouveau arrêté en mars 1940. Condamné il était interné à Yeserias puis transféré à l’hôpital provincial de Madrid dont il s’évadait en octobre 1941.

Á l’automne 1944 il était le responsable d’un groupe urbain à Madrid avec José Vitini Florez Vitini qui venait d’arriver de France.
José Carmona Valdeolivas Fantasma participait le 25 février 1945 avec Félix Plaza Posada Francés, Tomas Jiménez Pérez, Domingo Martínez Malmierca et Luis del Alamo García à l’attaque de la sous-délégation de la Phalange du quartier de Cuatro Caminos au cours de laquelle étaient tués les phalangistes Martin Mora Bernaltez et David Lara Martínez. Suite à l’arrestation le 20 mars du policier municipal Juan Casín Alonso, collaborateur des groupes urbains, puis de Domingo Martínez Malmierca, la police allait démanteler tout le réseau urbain et capturer une trentaine de guérilleros et de leurs collaborateurs. Traduits devant un conseil de guerre le 23 avril, dix d’entre eux étaient condamnés à mort. Le 28 avril 1945 étaient fusillés à Campamento (Madrid) José Carmona Valdeolivas, José Vitini Flores, Juan Casín Alonso, Felix Plaza Posada Francés, Domingo Martínez Malmierca, Dionisio Magdaleno Serrano, Luis Del Alamo García et Tomás Jiménez Pérez.

P.S. :

F. Aguado Sanchez "El maquis...", op. cit. // S. Serrano "Maquis...", op. cit. // A. Trapiello "La Noche de los...", op. cit. // El Pais Semanal, 28 novembre 1999 (Dossier 48, caso abierto/ Andres Trapiello y Carlos Serrano)//

Iconogr. : A. Trapiello //


Dans la même rubrique



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2