Bandeau
Los de la sierra
Slogan du site
Descriptif du site
Né à Barcelone en 1920
CARCELES TOMÁS, Jesús
Journalier - FIJL-UJA - CNT - Sant Adriá de Besós (Barcelone) - Catalogne
Article mis en ligne le 26 avril 2007

par R.D.
logo imprimer

Jesús Cárceles Tomás était le secrétaire à Sant Adria de Besós de l’Union des Jeunesse Antifascistes (UJA), organisation créée en février 1939 avec les Jeunesses libertaires de Santa Coloma de Gramenet (Barcelone) dans l’intention de continuer la lutte contre le franquisme (voir Manuel Campeny Pueyo).

Tous les membres de l’UJA, vingt et un au total, âgés de 15 à 22 ans, et sept sympathisants ont été arrêtés en mai et juin 1939. Au conseil de guerre permanent et spécial qui se tint à Badalone le 2 janvier 1940, la peine de mort était prononcée contre Jesús Cárceles Tomás, Manuel Campeny Pueyo, Bernabé Garcia Valero, Joaquin Miguel Montes et Enrique Vilella Trepart. Seul Manuel Campeny Pueyo sera exécuté au camp de la Bota, les autres condamnés à mort voyant leur peine commuée en trente années de détention. Jesus Carceles Tomás a été libéré de la prison de Puerto de Santa Maria le 29 août 1959.

P.S. :

J. J. Gallardo Romero & J. M. Marquez Rodriguez "Revolucion y guerra...", op. cit. // M. Iñiguez "Esbozo...", op. cit. //


Dans la même rubrique



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2