Bandeau
Los de la sierra
Slogan du site
Descriptif du site
Né le 2 mars 1923 à Hospitalet (Barcelone) - mort le 11 mars 1993
AIGUAVIVA VILA, Salvio « SEISDEDOS »
MLE - CNT - Barcelone (Catalogne) - Alés & Nîmes (Gard)
Article mis en ligne le 15 novembre 2006
dernière modification le 10 octobre 2009

par R.D.
logo imprimer

En 1950 Salvio Aiguaviva Vila était le secrétaire de propagande du Comité régional catalan de la CNT et responsable de l’édition de son organe clandestin Solidaridad Obrera. Il était arrêté à Barcelone le 3 mai 1950 avec une trentaine d’autres militants dont José Iglesias Paz, Santiago Amir Gruañas El Sheriff, Pedro Meca López et Ginés Urrea Pina. La police avait saisi à son domicile un pistolet, une ronéo, une machine à écrire, des timbres de cotisation et de nombreux documents. Tous les militants arrêtés dans cette rafle, ont été traduits devant le même conseil de guerre (procés n°658-IV-49).

A la prison Modelo de Barcelone il était l’un des hommes de confiance de l’exil. En 1952 il était en liberté conditionnelle et continuait de militer dans la comarcale d’Hospitalet. Il avait été, avec Diego Camacho Escamez Abel Paz, le délégué de l’intérieur au VIIIè Congrès de l’Association Internationale des Travailleurs (AIT) tenu en France en juin 1953. Il se réfugiait ensuite en France d’abord à Alés (Gard) où résidait sa femme et ses enfants. Il a ensuite vécu à Marseille, Avignon et enfin Nîmes.

Salvio Aiguaviva Vila est décédé à Nîmes le 11 mars 1993 et a été enterré à Bouillargues.

P.S. :

A. Tellez "Sabaté...", op. cit. // La Vanguardia, Barcelone, 14 mai 1950 // A. Paz "El anarquismo...", op. cit.// M. Iñiguez "Esbozo..." op. cit. (où les informations concernent deux militants différents nommés Aiguaviva// Informations données par sa fille (octobre 2009) //


Dans la même rubrique



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2