Bandeau
Los de la sierra
Slogan du site
Descriptif du site
CANO, Julia
Née à Minglanilla (Cuenca) vers 1908 - morte le 10 novembre 1971 - MLE - CNT - Valence (Levant)
Article mis en ligne le 5 avril 2007
dernière modification le 26 septembre 2014

par R.D.
logo imprimer

Emigrée très jeune à Valence, Julia Cano y devint à l’âge de vingt ans la compagne du militant libertaire A. Serrano ; c’est en lisant la collection La Novela Ideal et au contact de son compagnon qu’elle devint anarchiste. En juillet 1936 elle participait très activement à la lutte contre le fascisme.

En 1939 elle parvenait à faire évader son compagnon du camp d’Albatera grace à un faux ordre de libération. Arrêtée par la Guardia Civil, qui lui fit boire de l’huile de ricin pour la faire avouer la cachette de son compagnon, elle ne parlera pas et fera savoir à Serrano qu’elle lui interdisait de se livrer. Elle a été alors emprisonnée pendant cinq ans. A sa libération elle se retrouvat seule avec deux enfants, son compagnon ayant eté tué pendant son emprisonnement.

Julia Cano est morte à Valence le 10 novembre 1971.

P.S. :

Sources : Espoir, Toulouse, 9 janvier 1972//


Dans la même rubrique

0 | 5

CANON IBANEZ, Federico « LUIS »
le 22 janvier 2017
par R.D.
CAMACHO, Antonio
le 12 août 2016
par R.D.
CAMPRUBI ARDERIU, Miguel
le 12 août 2016
par R.D.
CAMPO CAMPO, Antoliano “MAQUI”
le 28 février 2016
par R.D.
CAMPILLO MARTINEZ, Juan
le 3 août 2015
par R.D.


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2