Bandeau
Los de la sierra
Slogan du site
Descriptif du site
CAMPO ROIZ, Ceferino « MACHADO »
Né à La Hermida (Cantabrie) - tué le 22 avril 1945 - Instituteur - UGT - Bejes (Cantabrie) - Groupe de Ceferino CAMPO ROIZ "MACHADO" & de juan FERNANDEZ AYALA "JUANIN" - Santander (Cantabrie) & Oviedo (Asturies)
Article mis en ligne le 24 mars 2007
dernière modification le 10 octobre 2013

par R.D.
logo imprimer

Caché depuis 1937 dans la zone des Picos de Europa, dans la région limitrophe des provinces des Asturies et de Cantabrie, Ceferino Campo Roiz Machado (que F. Aguado Sanchez appelle Federico Roiz et qualifie de militant anarchiste) allait constituer en 1940 un groupe d’une douzaine d’hommes, la plupart évadés du camp de concentration de Potes (Santander). Le groupe allait s’appeler successivement Brigada Machado, Brigada Guerrillera de los Picos de Europa et Brigada Guerrillera de los valles de Llaneda. A partir de juin 1940 la Brigada Machado allait réaliser plusieurs attaques en particulier à Unquera, Balsanedo, Lamason et Cabezon de Liébana et perdre trois hommes au cours d’affrontements avec la Guardia Civil.

En 1941, s’intègrait au groupe Juan Fernández Ayala Juanín qui venait de s’évader du camp de Potes où il purgeait une peine de trente ans de détention et qui était un militant très connu en Cantabrie.
Au cours de cette année 1941 le groupe réalisait de nombreuses attaques sur les districts de Pendes, Castro-Cillorigo, Tresvisdo et Bulnes. Lors d’un affrontement avec la Guardia Civil de Santander un guérillero était tué et un autre capturé.

La "Brigada Machado" comptera jusqu’à trente sept hommes , guérrilleros et agents de liaison dont : Segundo Bores, Hermenegildo Campo Gildo, Mateo Campo, Daniel Rey, Santiago Rey, Mauro Roiz, Ignacio Roiz, Lorenzo Sierra, Mánjón, Rosendo Campos, Pedrín, El Asturiano, Alejandro Martínez, José Marcos Campillo, Pancho Llamazares, Alejandro Cerro, Bernardo Quintillano Guerrero Tuerto, Joaquin Sánchez, Madriles, José García Fernández Pin El Asturiano, Francisco Bedoya Gutiérrez, Maximo Campillo, Carlos Cosio Popeye, Felipe Matarranz González, Rufino Fernández Santiago, El Vasco, El Chico, Vicente Cocherito, José Largo Sampedro, Manolo El Repollero, Mari Carmen Manrique et Jesús de Cos Borbolla.

Il semble que le groupe soit resté inactif en 1942. L’année suivante il prenait le nom de Brigada Guerrillera de los Picos de Europa et menait plusieurs attaques sur les districts de Bada, Espinama, Renedo, Pejanda et San Vicente de la Barquera en Cantabrie et poussait jusqu’aux Asturies à Llanes, Pendueles et la Sierra de Cuera où il avait une base. En 1944, près de Panes, aux Asturies, le groupe blessait grièvement les membres d’une patrouille de la Guardia Civil.

Au printemps 1944, il avait été nommé responsable provisoire de la guérilla de Santander, dans l’attente de l’arrivée d’un cadre politique du Parti communiste qui puisse prendre la direction.

Le 22 avril 1945, suite à une dénonciation, Ceferino Campo Roiz Machado était surpris par la Guardia Civil à Pandébano, près de Sostres (Asturies) et tué après un bref affrontement. Alerté par les tirs le reste du groupe attaquait les forces de l’ordre qui auraient compté neuf tués (selon A. Sorel). Après sa mort c’est Juan Fernández Ayala Juanín qui prenait le commandement du groupe.
Fin 1945 le groupe recevra le renfort de quatre hommes venant de France : José García Fernández Pin El Cariñoso, Joaquin Sánchez Andaluz, Bernardo Quintilano Guerrero Tuerto et Madriles.

La mort de Ceferino Campo Roiz représentera un rude coup pour la guérilla de Cantabrie et le groupe se fractionnera en plusieurs petits groupes dont le plus actif sera celui commandé par Juan Fernández Ayala Juanin.

P.S. :

A. Ruiz Ayucar "El partido comunista...", op. cit. // F. Aguado Sanchez "El maquis...", op. cit. // A. Sorel "Busqueda...", op. cit. // I. Cicero Gomez "Los tiernos y tornos...", op. cit. // Témoignage de Jesus de Cos Borbolla, juillet 2000) // S. Serrano "Maquis...", op. cit. //E. Pons Prades "Guerrillas...", op. cit. (lappelle également Federico Roiz) // V. Andres Gomez "La guerrilla antifranquista en Cantabria" in Historia 16, juin 2006 (l’appelle Ceferino Roiz Sanchez) //


Dans la même rubrique

0 | 5

CANON IBANEZ, Federico « LUIS »
le 22 janvier 2017
par R.D.
CAMACHO, Antonio
le 12 août 2016
par R.D.
CAMPRUBI ARDERIU, Miguel
le 12 août 2016
par R.D.
CAMPO CAMPO, Antoliano “MAQUI”
le 28 février 2016
par R.D.
CAMPILLO MARTINEZ, Juan
le 3 août 2015
par R.D.


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2