Bandeau
Los de la sierra
Slogan du site
Descriptif du site
CABRERO CALLAO, Angel
Né le 13 mars 1918 à Bolea (Huesca) - mort le 23 octobre 2002 - Ouvrier du bâtiment -UGT - CNT - Groupe Libertador - Aragon - Catalogne - Macon (Saône et Loire)
Article mis en ligne le 12 mars 2007
dernière modification le 11 décembre 2013

par R.D.
logo imprimer

Tout au début du coup d’état franquiste de juillet 1936 et à peine âgé de 18 ans, Angel Cabrera Callao , qui était alors semble-til membre de l’UGT, avait évacué plus de 60 personnes de gauche d’un village qui venait d’être occupé par des franquistes venant de Jaca. Angel Cabrero Callao fut membre du groupe Libertador attaché à la 127° Brigade de la 25° Division et chargé des opérations de renseignement ou de sabotages derrière les lignes franquistes. Il intégra les rangs du Service d’information périphérique (SIEP) sous le commandement de Francisco Ponzan Vidal et participa à une expédition pour empêcher le débarquement de troupes italiennes à La Corogne.

Au moment de la Retirada, il se trouvait à la Seo de Urgel et passa en France où il fit interné au camp du Barcarés avant d’être envoyé dans une Compgnie de travailleurs étrangers à Sainte Livrade (Lot et Garonne) puis à Saint Nazaire.

A la Libération il s’installa ave sa famille à La Rochelle où il travailla dans le bâtiment. Puis il s’installa à Macon où il était membre de la FL-CNT et où il devait décéder le 23 octobre 2002. .

P.S. :

Sources : M. Iñiguez "Enciclopedia...", op. cit.A. Tellez "La red de evasion...", op. cit. (l’appelle Cabreo Callau) // Cenit, 3 décembre 2002//


Dans la même rubrique



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2