Bandeau
Los de la sierra
Slogan du site
Descriptif du site
Né à Villanueva de Cordoba en 1895 - tué le 11 juin 1947
CABALLERO VACAS, Julian « BIGOTES »
PCE - Villanueva de Cordoba (Cordoba) - Groupe de Dionisio TELLADO VÁZQUEZ "MARIO DE LA ROSA" - Córdoba, Jaén (Andalousie) & Ciudad Real (Nouvelle Castille)
Article mis en ligne le 6 mars 2007

par R.D.
logo imprimer
JPEG - 32.4 ko
Julian Caballero Vacas

Militant communiste dès les années 1930, Julián Caballero Vacas Bigotes avait été nommé maire de son village natal pendant la guerre civile, poste qu’il occupera jusqu’en 1938 où il a été remplacé par son frère Bartolomé.

Il a été l’un des premiers avec son frère Bartolomé à organiser dès la fin de la guerre civile la guérilla dans la province de Cordoba. Au début faisaient partie du groupe son frère Bartolomé, Justo Sánchez Garrido Justo El Policía, Maria Josefa López Garrido La Mojea sa compagne, Basilio Villareal Expósito Panza, José Delgado Curiel El Serranillo, etc... Par contre le Cornelio dont parle le Guardia Civil F. Aguado Sanchez n’a jamais existé. Le groupe avait pour zone d’action les districts de Montoro, Cardeña, Adamuz, Obejo, Villanueva de Cordoba, Conquista ...avec des incursions dans la province de Ciudad Real dans la zone de Fuencaliente et La Garganta et la province de Jaén autour de Santuario de la Cabeza.

Le 2 septembre 1941 le groupe souffrait la perte importante de José Delgado Curiel El Serranillo : dénoncé par un agent de liaison, Diego Jiménez Conde El Lagartijo, il avait été surpris avec son beau frère Rafael Parra Curiel au ravin Barranco del Negrito, district de Villanueva de Cordoba où tous deux avaient été abattus par la Guardia Civil.

Au printemps 1946 Julian Caballero Vacas Bigotes devenait le délégué politique de la Tercera Agrupacion Guerrillera basée à Las Dalias, Villaviciosa, et commandée par Dionisio Tellado Vázquez Mario De La Rosa. Il a été accusé de plus d’une centaine d’attaques de fermes dans les provinces de Córdoba, Badajoz et Ciudad Real et d’avoir exécuté le sous lieutenant Eduardo Soler Ruiz, le responsable de l’ordre publique de Villanueva de Córdoba.

Juan Caballero Vacas a été tué le 11 juin 1947 à la Humbria de la Huesa, district de Villaviciosa de Córdoba avec Maria Josefa López Garrido La Mojea, Librado Pérez Díaz Jorge Clavijo, Melchor Ranchal Risquez Curro De Añora et Angel Moreno Cabrera El Pinche (et Enrique).Le seul survivant sera José Merino Campos Felipe qui sera capturé. Une quarantaine de membres de la Guardia Civil avaient encerclé la base de la guérilla où se trouvait l’Etat major de la Tercera Agrupación à l’exception de Dionisio Tellado. Un groupe antiguérilla composé d’un caporal, de deux gardes et d’un indicateur parviendra même à s’infiltrer dans la base. A l’aube du 11 juin, l’attaque était lancée avec un feu nourri de fusils et de grenades poussant les guérilleros vers un ravin où étaient embusqués un autre groupe de gardes. Les guérilleros tomberont les uns après les autres. Selon certaines sources Julian Caballero Vacas et Maria Josefa López Garrido se seraient suicidés. Les forces de répression trouveront une abondante documentation qui provoquera de nouvelles chutes et pertes à la guérilla.

Le journal Cordoba (2 juillet 1947) donne à tort dans la liste des victimes José Molina Girona, qui en fait a été tué plus tard, le 22 juin.

Le frère de Julian, Bartolomé Caballero Vacas avait été tué un an aupravant, le 11 juin 1946.

P.S. :

A. Ruiz Ayucar "El partido comunista...", op. cit. //F. Aguado Sanchez "El maquis...", op. cit. // F. Moreno Gomez "Cordoba...", op. cit. // J. Vila Izquierdo "La Guerrilla...", op. cit. // Mundo Obrero, Paris, 26 juin 1947 // Cordoba,Cordoba, 11 septembre 1941 & 2 juillet 1947 // S. Serrano "Maquis...", op. cit. // F. Moreno Gomez "La Resistencia...", op. cit.//

Iconogr. : F. Moreno Gomez


Dans la même rubrique



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2