Bandeau
Los de la sierra
Slogan du site
Descriptif du site
CABALLERO CALVO, Bernabé « COJO DE LA PORRADA » ; « Jerónimo ALMENTA »
Né à Villaviciosa (Cordoba) en 1916 - tué le 17 octobre 1947 - Groupe de Bernabé CABALLERO CALVO "COJO DE LA PORRADA" - Cordoba (Andalousie) & Badajoz (Estrémadure)
Article mis en ligne le 3 mars 2007
dernière modification le 6 juin 2012

par R.D.
logo imprimer
JPEG - 209.6 ko
Bernabé Caballero Calvo et "Luisa la Cortada"

Les frères Caballero Calvo étaient trois charbonniers et chasseurs qui ont tous intégré la guérilla en 1941 : Domingo Serpiente l’ainé, Cornelio Moises et Bernabé Cojo De La Porrada le plus jeune qui était boiteux. C’est avec leur aide que le 2 septembre 1945 Dionisio Tellado Vázquez "Mario De La Rosa avait organisé l’enlèvement à La Porrada, district de Villaviciosa, du jeune Manuel Salinas González qui sera libéré contre une rançon de 75.000 pesetas.

Au printemps 1946 Bernabé Caballero avait pris le commandement du 151è Bataillon de la 31è Division de la Tercera Agrupación commandée par Dionisio Tellado Vazquez Mario De La Rosa et dont la base principale était à Las Dalias, district de Villaviciosa. Le 151° Bataillon était formé de deux guérillas commandées respectivement par ses frères Cornelio Moisés et Domingo Serpiente. Il a utilisé également le surnom de Jeronimo Almenta pour signer certaines proclamations et revendications d’éxécutions de fascistes. (reproduction d’une proclamation in F. Aguado Sanchez p.523).

A partir de l’été 1946 il réorganisait son Bataillon et s’installait au sud de la province de Badajoz, à la limite de celle de Cordoba. Il partageait alors la même base qu’Hilario Martinez Aranda Godoy Del Pueblo à La Alegria. Tout l’été 1946 il effectuait plusieurs attaques dans cette zone s’emparant d’argent, de chevaux et de provisions avec sans doute l’intention de passer au Portugal.

Le 11 juin 1947 l’état major de l’Agrupación était éliminé à Umbria de la Huesa, Villaviciosa. Resté le seul responsable de l’organisation Bernabé allait pendant l’été 1947 parcourir la province de Badajoz où il sera détecté sur les districts de Usagre, Salvatierra de los Barros, Jerez de los Caballeros, Salvaleon, etc. En octobre il était à Fregenal de la Sierra, Badajoz, où, suite à une dénonciation il était tué le 17 octobre 1947 avec son frère Domingo dans une maison de passe qui leur servait de base. Deux guérilleros, Antonio Guijo Redondo Terrones et Gabino González Castillo Gabino El Esquilador parvenaient à s’enfuir ainsi que Ricardo García Rodríguez Caraquema et d’autres qui étaient cachés dans une autre maison.

P.S. :

F. Moreno Gomez "Cordoba...", op. cit. // F. Aguado Sanchez "El maquis...", op. cit. // J. Vila Izquierdo "La guerrilla...", op. cit. // Revista de estudios historicos de la Guardia Civil n°10, 1972, pp.114,116 // S. Serrano "Maquis...", op. cit. // F. Moreno Gomez "La resistencia...", op. cit. // S. Vilar "Historia del antifranquismo...", op. cit. //


Dans la même rubrique



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2